Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Les consultations publiques de la DREAL PACA

Mise en consultation du PLAGEPOMI 2016-2021 Rhône-Méditerranée

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 19 mai 2016

source : Internet L’eau dans le bassin Rhône-Méditerranée - http://www.rhone-mediterranee.eaufrance.fr/

En application, de la loi du 27 décembre 2012 relative à la mise en œuvre du principe de participation du public défini à l’article 7 de la Charte de l’environnement, le projet de PLAGEPOMI est mis à disposition par voie électronique du 17 mai au 13 juin 2016. Vous êtes invités à donner votre avis par mail ou par courrier à partir du site des données sur l’eau du bassin Rhône-Méditerranée à partir du lien suivant :

La révision du PLAGEPOMI Rhône-Méditerranée pour la période 2016-2021 s’inscrit dans le prolongement des trois premiers plans qui ont permis de développer progressivement les connaissances techniques et scientifiques nécessaires à l’amélioration de la gestion et à la reconquête des axes de migration des 3 espèces de poissons migrateurs concernées : l’anguille européenne, l’alose feinte du Rhône et la lamproie marine. Vivant alternativement en eau douce et eau de mer, ces poissons au caractère patrimonial sont des indicateurs de bonne qualité écologique des milieux.

Ce plan concerne la partie continentale des migrations (y compris les systèmes lagunaires) correspondant à la moitié sud du bassin Rhône-Méditerranée qui s’étend sur le Roussillon, le Languedoc, la région Provence-Alpes-Côte d’Azur, et le long de l’axe rhodanien jusqu’au nord de la confluence avec la Galaure (rive gauche) et la Cance (rive droite).

Cette révision a été conduite dans le cadre des travaux de la commission technique du comité de gestion des poissons migrateurs amphihalins (COGEPOMI), sous la coordination de la DREAL Auvergne-Rhône-Alpes, délégation de bassin Rhône-Méditerranée, avec l’appui de l’agence de l’eau Rhône Méditerranée Corse, de l’ONEMA au sein du secrétariat technique du PLAGEPOMI et avec l’expertise de l’association Migrateurs Rhône-Méditerranée (MRM).