Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Transports - Infrastructures - Véhicules

Chassés-croisés estivaux - Contrôle de l’interdiction de circulation des poids lourds et des autocars transportant des enfants

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 12 août 2020

A l’occasion des week-ends de chassés-croisés estivaux, les mesures habituelles d’interdiction de circuler, applicables aux poids lourds les week-ends et les jours fériés, sont renforcées. Ainsi, ce samedi 8 août 2020, la circulation des poids lourds de plus de 7,5 tonnes était interdite de 07h à 19h, et celle des autocars transportant des enfants de 00h à minuit.

Pour veiller à la bonne application de ces mesures, une opération de contrôle routier a été menée, tôt ce samedi 8 août 2020, sur l’autoroute A8 au péage du Capitou dans le sens Italie-Espagne. Elle a mobilisé les gendarmes du peloton motorisé du Cannet-des-Maures, de la brigade motorisée de Puget sur Argens, de la Brigade des transports de la Gendarmerie Nationale ainsi que trois contrôleurs des transports terrestres de la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) Provence‑Alpes-Côte d’Azur.
Ces contrôleurs sont spécialisés dans le contrôle des réglementations du transport routier de marchandises et de personnes.

Sur les 24 poids-lourds contrôlés, 15 (dont 13 non résidents) étaient en infraction. Ces véhicules ont été immobilisés jusqu’à 19h, heure légale à partir de laquelle leur circulation était de nouveau autorisée. Au-delà des interdictions de circuler, 5 infractions à la réglementation sociale (2 dépassements des temps de conduite, 2 insuffisances de repos journalier, 1 conduite avec une carte n’appartenant pas au conducteur) ont également été relevées à l’encontre de 2 véhicules non résidents. Au total, ce sont 20 infractions qui ont été relevées et 1 procès-verbal qui a été transmis au Procureur de la République de Draguignan pour suites judiciaires.

Cette opération s’inscrit dans une démarche coordonnée et volontariste des services de l’État dans la lutte contre l’insécurité routière, la fraude aux réglementations applicables dans le domaine du transport routier et la concurrence déloyale. Un contrôle similaire avait déjà été mené le 25 juillet dernier sur l’autoroute A50 au péage de Bandol avec la CRS Autoroutière Provence, conduisant notamment à l’immobilisation de 3 poids-lourds.