Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Publications

Bulletin Hydro - Juillet/Août 2018

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 10 septembre 2018

Un été chaud mais orageux

Après un mois de juillet déjà bien chaud (en 3ème position parmi les mois de juillet les plus chauds depuis 1960), le mois d’août, également, caracole dans le peloton de tête en seconde position parmi les mois d’août les plus chauds depuis 1960 avec une anomalie à la normale de +2,1 °C pour la température moyenne mensuelle.
Les cumuls de précipitations sont contrastés sur l’ensemble de la région du fait d’averses locales parfois orageuses et violentes, mais excédentaires par rapport à la normale.
Ces précipitations ont eu une influence hétérogène sur la situation hydrologique des cours d’eau de la région.
En juillet, les nappes alluviales ont eu des comportements divers : hausse ou stabilité pour la nappe de la Crau, stabilité pour celles de la basse Durance, secteurs majoritairement en baisse pour les nappes la moyenne Durance et de Vaucluse, ainsi que pour les nappes littorales. Les nappes de montagne sont, soit en baisse, soit stables, alors que les ressources karstiques poursuivent leur tarissement.
En août, les nappes alluviales ont été influencées par les précipitations intenses de la fin de la première décade du mois : les ondes de crues ont permis une recharge certes limitée, mais réelle. Les nappes de montagne ou de l’est de la région, qui n’ont pas été impactées par ces précipitations continuent leur baisse, ou demeurent stables, alors que les ressources karstiques poursuivent leur tarissement après avoir absorbé les précipitations.


Télécharger :