Le parc locatif social au 1er janvier 2021

Le répertoire du parc locatif social (RPLS) décrit le parc de logements sociaux au 1er janvier d’une année donnée, les modifications intervenues, la vacance, la mobilité et le niveau des loyers.
Il succède depuis 2011 à l’enquête sur le parc locatif social (EPLS) réalisée annuellement auprès des bailleurs jusqu’en 2010.

***
Donnez votre avis sur les publications statistiques de la DREAL PACA en répondant au questionnaire écoute client.

Pour la deuxième année consécutive, la DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur publie, sous format électronique, une note de conjoncture de l’état du parc locatif social régional intégrant de nombreuses illustrations interactives. Cette publication s’effectue de manière coordonnée avec la publication des résultats nationaux et des autres DREAL/DEAL, facilitant les comparaisons inter régionales.

Synthèse de l’état du parc locatif social en Provence-Alpes-Côte d’Azur au 1er janvier 2021

La publication nationale

Avec 320 705 logements au 1er janvier 2021, le parc social de la région Provence-Alpes-Côte d’Azur peine à augmenter entre 2020 et 2021. Cette augmentation modérée par rapport au territoire national métropolitain est à nuancer au regard d’un taux d’évolution régional nettement supérieur à la moyenne nationale au cours des 5 dernières années et d’un décrochage pouvant s’expliquer par l’impact de la crise sanitaire sur l’activité économique en 2020.
La part des logements individuels en région reste moins élevée qu’au niveau national, reflet d’une implantation majoritairement métropolitaine vers de l’habitat collectif et une forte demande sur les petites typologies (T2 essentiellement).
Enfin, la tension sur le marché régional s’exprime par un taux de vacance légèrement plus faible que la moyenne nationale, d’autant plus que la mobilité dans le parc est moins importante en région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ce phénomène s’est accentué sur les territoires métropolitains et du fait de la crise sanitaire.

Partager la page

S'abonner