Bulletin-Hydro Juillet - Août 2022

Juillet-août : Un été 2022 critique pour la ressource en eau

Juillet est extrêmement sec et chaud : le cumul mensuel est de 8,5 mm en PACA
(déficit de 78%) ce qui place juillet 2022 en deuxième position parmi les mois de
juillet les plus secs depuis 1960, après juillet 1984.
Contrairement au mois de juillet, le mois d’août est assez pluvieux, particulièrement
en PACA : le cumul mensuel de précipitations est de 72 mm en PACA soit 52 %
d’excédent.
A cause des températures caniculaires et du peu de précipitation au cours de l’été, les
débits des cours d’eau de l’ensemble de la région continuent de baisser et atteignent
des niveaux critiques sur certains bassins versants.
L’ensemble des nappes alluviales côtières ou de montagne montre en juillet 2022 une
baisse sensible de leurs niveaux. Seuls quelques secteurs des plaines des Bouchesdu-
Rhône et du Vaucluse, encore soumis à l’irrigation gravitaire excédentaire ont
gardé des niveaux stables, voire en hausse, mais même dans ces secteurs, les
statistiques indiquent que les niveaux de juillet 2022 sont plus bas que les niveaux
moyens.
La situation piézométrique régionale rend bien compte de la rareté des précipitations
et de leur inefficacité à recharger les nappes, notamment durant le printemps et l’été
2022. C’est vrai en particulier sur le littoral, dans les plaines de l’ouest de la région,
dans le centre Var et autour de Nice : stabilité ou baisse lente mais continue.
Pratiquement partout, les niveaux moyens sont inférieurs aux moyennes d’août en
particulier dans la nappe de Crau, dans celle de l’Huveaune, dans les plaines de
Vaucluse et les grands aquifères karstiques du Var et de Vaucluse.

Partager la page

S'abonner