Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Prévention des risques
 

Mission interrégionale

 
 

Contenu de la mission

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 28 juillet 2017

Faisant suite aux inondations majeurs d’octobre 2015, un chantier important s’est engagé pour mettre en place un plan d’actions dédiées à l’arc méditerranéen s’appuyant sur des collaborations et des échanges interrégionaux (DGPR, CGEDD, SCHAPI, EMIZ Sud, DREAL AURA, Occitanie, PACA et Corse).

Dans ce cadre, la DREAL PACA, en lien avec les partenaires précités pour le compte du préfet de zone a organisé la première réunion de la communauté de travail zonale pour la prévention des inondations sur l’arc méditerranéen organisée le 19 octobre 2016. Cette réunion a démontré l’intérêt d’une coordination zonale et d’échanges périodiques à cette échelle.

La mise en place d’une mission zonale dédiée à la prévention des inondations sur l’arc méditerranéen au sein de la DREAL PACA (DREAL de zone) a été décidée par le Préfet de Zone de Défense début 2017.

Dans la continuité des actions que la DREAL PACA a initiées, afin d’inscrire cette action dans la durée et de favoriser la coordination des acteurs pour la prévention des risques d’inondation sur l’arc méditerranéen, le Préfet de zone a décidé de créer une mission dédiée à l’échelle de la zone de défense et de sécurité Sud. Cette mission a été confiée à Ghislaine VERRHIEST-LEBLANC.

Cette mission doit permettre notamment :

  • un travail en réseau des services de l’État au sein de l’arc méditerranéen en partageant les expériences, en veillant à la cohérence et au suivi de l’action publique et en mutualisant certaines actions ;
  • d’animer l’ensemble des acteurs clés de la prévention des inondations (collectivités, autorités gémapiennes, acteurs techniques, SDIS, observatoires…) ;
  • d’anticiper, de préparer et d’accompagner les prochaines campagnes cévenoles ;
  • de dresser des synthèses annuelles des actions menées par les services afin d’orienter et d’optimiser l’action de l’État ;
  • de suivre et d’aider à la montée en puissance de la mission « Référent Départemental Inondation - RDI » (formations, exercices, retours d’expérience…) ;
  • de produire des éléments de référence, de conduire des études ou des expérimentations au bénéfice de l’ensemble de la communauté de travail (notamment sur la gestion des risques de ruissellement, les risques de submersion marine, les risques de tsunami, l’interaction entre risques d’inondation et risques technologiques, la gestion de crise, la prévention des risques au sein des enjeux stratégiques et sensibles – ex : campings).

Cette mission travaille en collaboration étroite avec l’État Major Interministériel de Zone – EMIZ Sud (dont le bureau de planification de sécurité nationale), l’ensemble des DREALs, des préfectures, et DDTMs de la zone de défense.

Sur la zone de défense, et plus particulièrement sur l’arc méditerranéen, elle veille à entretenir des relations multiples avec tous les échelons territoriaux des services de l’État (département, bassin, zonal) et des collectivités (CR, CD, autorités gémapiennes, SDIS, Entente…). Il en est de même avec le réseau scientifique et technique (Cerema, BRGM, IRSTEA, MétéoFrance, SPCs, SCHAPI…), les collectivités et les observatoires des risques d’inondation.

Au niveau national, et afin de veiller à la bonne articulation des actions zonales avec les directives et les attentes nationales, elle est l’interlocuteur technique privilégié de la Direction Générale de la Prévention des Risques (DGPR), la Direction Générale de la Sécurité Civile et des Gestions de Crises (DGSCGC), le Conseil Général de l’Environnement et du Développement Durable (CGEDD), le Service de Défense, de sécurité et d’intelligence économique (SDSIE) et l’Observatoire National des Risques Naturels (ONRN).

Pour la production d’éléments techniques et la mise en œuvre d’actions, elle s’appuie notamment sur :

  • les chefs de services et de pôles risques des DREALs de la zone de défense ;
  • les chefs de SIDPC et SIRACEDPC de la zone de défense ;
  • les services « risques » des DDTMs, et plus particulièrement des renforts dédiés à la problématique de la prévention des pluies intenses sur l’arc méditerranéen ;
  • les appuis techniques de la zone de défense : Cerema, BRGM, Cyprès, Météo-France, SPCs, IRSTEA, l’Entente …

Télécharger :