Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Prévention des risques
 
 

Les toxiques

 
 

Les rejets de mercure

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 juin 2014

Le mercure a la particularité de ne pas être éliminé par les organismes vivants et d’engendrer ainsi une bio-accumulation tout au long de la chaîne alimentaire. Chez l’homme, il peut être à l’origine de maladies rénales, psychosomatiques et cardiaques.
Il est rejeté notamment par les activités de chimie et de pétrochimie, et en particulier par les industries du chlore.

ouvrir le tableau des principaux rejets de mercure (format pdf - 71.4 ko - 20/06/2014)

Les rejets de plomb

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 juin 2014

Le plomb (Pb) est un polluant bien connu, responsable en particulier du saturnisme. Suivant la dose reçue, il peut ainsi provoquer un retard intellectuel chez l’enfant ainsi que des troubles rénaux et cardio-vasculaires.
Les activités potentiellement émettrices sont les activités de traitement de surfaces, de métallurgie et de chimie.

ouvrir le tableau des principaux rejets de plomb (format pdf - 91.3 ko - 20/06/2014)

Les rejets de chrome

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 juin 2014

Le chrome est toxique pour les végétaux et les organismes dits inférieurs (bactéries, algues). Chez l’homme, il peut provoquer une irritation de la peau et des muqueuses et des atteintes hépato-rénales. Une forme particulière du chrome, le chrome hexavalent ou CrVI, est mutagène et cancérogène.
Les rejets principaux sont à chercher du côté des traitements de surfaces, de l’industrie des métaux et de la chimie.

ouvrir le tableau des principaux rejets de chrome (format pdf - 73.2 ko - 20/06/2014)

Les rejets de Cadmium

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 juin 2014
ouvrir le tableau des principaux rejets de cadmium (format pdf - 71.8 ko - 20/06/2014)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 juin 2014