Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Prévention des risques

La mine de lignite de Gardanne dans les Bouches-du-Rhône

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 13 janvier 2011 (modifié le 28 janvier 2011)

Connu depuis le Moyen Âge et exploité dans les zones affleurantes, le gisement de lignite de Gardanne a été exploité jusque dans les années 2000. La mine de Gardanne a fermé ses portes en janvier 2003.

Le premier titre minier d’autorisation date du XVIIIème siècle, le dernier titre accordé date du 28 janvier 1981. En tout sur le bassin minier, 17 titres ont été délivrés aux exploitants.

Le dernier exploitant qui a repris toutes les concessions de ce bassin houiller, est les Houillères du Bassin Centre Midi (HBCM), filiale de Charbonnage de France créé en 1946 à la suite de la seconde guerre mondiale.
A l’origine, l’extraction se faisait en surface, elle s’est faite dans la dernière phase d’exploitation à 1400 mètres de profondeur.

Les matériaux extraits étaient principalement utilisée pour l’alimentation de la centrale thermique de Provence qui produit de l’électricité injectée sur le réseau EDF.