Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Prévention des risques
 
 

Introduction

 
 

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 23 juin 2014

Comme la plupart des pays industrialisés, la France hérite d’un long passé industriel durant lequel les préoccupations et les contraintes environnementales n’étaient pas celles d’aujourd’hui. Les conséquences du déversement des produits et des pollutions dans l’eau, dans l’air et/ou dans les sols sans précaution particulière, n’étaient alors pas ou peu connues.

Plusieurs décennies d’activités industrielles, exercées dans des conditions précaires de protection de l’environnement, ont donc laissé un héritage lourd en matière de pollution du sol et du sous-sol. Il s’agit généralement d’anciens sites industriels, d’anciens dépôts de déchets, ainsi que des conséquences des retombées, des infiltrations ou des déversements issus de ces établissements.

Un site est considéré comme pollué dès lors que dans le sol, le sous-sol ou les eaux souterraines, ont été identifiés des produits altérant ou compromettant leur qualité et leur bon usage, cette pollution étant susceptible de provoquer une nuisance ou un risque à long terme pour les personnes et/ou l’environnement.

RETIA confinement de terres polluées - Site de l’Estaque Marseille mai 2011