Envoyer à un ami  Imprimer la page (ouverture nouvelle fenêtre)  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner rubrique  desabonner rubrique
Prévention des risques
 
 

Introduction

 
 

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 juin 2014

L’industrie, plus particulièrement l’industrie agroalimentaire et papetière, est responsable globalement de la moitié des rejets ponctuels des polluants organiques dans le milieu naturel, l’autre moitié provenant des collectivités locales. L’industrie est aussi responsable d’une grande partie des rejets toxiques dans l’eau (métaux lourds,…). Elle doit adapter ses outils de production pour limiter ces nuisances à un niveau acceptable.

La réduction de ces nuisances requiert des investissements dans de nouvelles technologies et de nouveaux équipements. Il s’agit parfois d’une démarche lourde pour l’industriel, mais c’est aussi l’occasion d’améliorer les procédés industriels, de moderniser le matériel de production, et de faire valoir auprès de tous une image d’entreprise respectueuse de l’environnement.

L’acceptabilité des impacts sur l’environnement passe par la concertation avec la population, les élus, les associations de protection de l’environnement, ce qui commence par une transparence dans les données mises à disposition du public sur les rejets industriels.