Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Prévention des risques

Expérimentation sur le Bassin Versant de l’Argens

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 avril 2018 (modifié le 31 mai 2018)

Le retour d’expérience montre que la sensibilisation au risque inondation des populations par des outils standards (cartes, DICRIM, …) est appréhendée de manière partielle et reste abstraite aux yeux du plus grand nombre.

Dans ce cadre, il paraît essentiel de développer de nouveaux vecteurs permettant de mettre les gens en situation d’appréhender les phénomènes dans toutes leurs composantes (hauteur, vitesse, direction, effets, …) soit directement par un ressenti physique (ex : simulateurs), soit virtuellement par de la réalité augmentée en mobilisant et en adaptant des images de leur environnement quotidien (ex : photos montages).

Partant de ce constat, et profitant de l’opportunité du PAPI complet du bassin versant de l’Argens, le SMA (syndicat mixte de l’Argens), la MIAM (mission interrégionale "inondation arc méditerranéen" et Pierre SCHOLL se sont associés pour expérimenter l’application d’effets spéciaux vidéos à des séquences tournées en temps normal (hors crue).

Les effets spéciaux vidéos au service de la prévention des inondations sur l’arc méditerranéen
© DREAL PACA - MIAM / SMA / P Scholl - Durée 1'04

Avril 2018

Le site devait répondre aux critères suivants :

  • Une zone à enjeux reconnaissable par le public ;
  • Un secteur sur lequel on ne dispose pas d’images réelles de crues exploitables ;
  • Un quartier à sensibiliser du fait de l’ampleur des aménagements prévus dans le cadre du PAPI ;
  • La présence de données topographiques et d’une modélisation 2D (hauteur et vitesse en chaque point) ;

En conséquence le site de Brignoles a été sélectionné. Il est concerné par l’action n°45 du programme visant à réduire l’aléa provenant de diverses causes sur la zone urbaine (aménagement de 7,7 millions d’euros sur le Caramy).

Au-delà de la sensibilisation sur le site choisi, et plus largement le bassin versant de l’Argens, cette action conjointe permettra aux trois partenaires de mettre au service de l’information préventive une technologie innovante et de valoriser les résultats sur l’ensemble du territoire de l’arc méditerranéen.


Télécharger :