Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Climat - Air - Energie

Complément au cadre régional du photovoltaïque - PV flottants

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 28 mai 2020

La technologie, récemment développée, relative aux installations de panneaux photovoltaïques flottants peut permettre d’investir tout type de plan d’eau comme :

  • les bassins de gravière et de carrière ;
  • les canaux de transport d’eau (irrigation, eau potable, aménagement hydroélectrique) ;
  • les bassins de traitement des eaux usées ;
  • les bassins de rétention ou tout ouvrage stockant les eaux de pluie ;
  • les réservoirs d’irrigation ;
  • les retenues dépendant d’un aménagement hydroélectrique ;
  • les réservoirs d’eau brute destinée à être potabilisée ;
  • les bassins de pisciculture ;
  • les lacs et étangs naturels.

En France, la mobilisation de ces sites pourrait représenter une puissance de plusieurs dizaines de gigawatts. Néanmoins, la prise en compte d’enjeux environnementaux et d’une distance réduite à un poste source diminuerait ce potentiel à quelques gigawatts. De même, des exigences sur le taux de couverture, défini comme le pourcentage de la surface du bassin couverte par les panneaux, diminuerait encore ce potentiel.

Dans une stratégie nouvelle de mobilisation de ces sites, il convient de privilégier le développement des installations de panneaux photovoltaïques flottants sur des espaces sans conflit d’usage et générant le moindre impact environnemental (sur la biodiversité ou le paysage) et sanitaire (usagers des réseaux d’eau potable).

Le document disponible en fin d’article précise la vision des services de l’Etat en région Provence-Alpes-Côté d’Azur sur le développement de cette filière dite "PV flottants".


Télécharger :