Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Territoire Aménagement Données

2016-2017 : Terre de Provence et Gand Avignon, l’économie agricole au service de la mise en cohérence des territoires

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 7 août 2017 (modifié le 19 décembre 2018)

Cette session est portée par la DREAL, la DDTM des Bouches-du-Rhône et la DDT de Vaucluse sur une problématique spécifique aux territoires des EPCI Terre de Provence et Grand Avignon : "Comment concevoir un projet de grand territoire agricole périurbain : l’économie agricole au service de la mise en cohérence des territoires"

Equipe-projet : groupement ELAN DEVELOPPEMENT / UNANIME Architectes

Différentes questions ont été identifiées, comme :

  • le devenir des espaces agricoles périurbains et leurs relations avec l’urbain : Le MIN de Chateaurenard de par sa vocation de MIN de producteurs et les activités qui pourraient s’y greffer peuvent être le catalyseur d’une activité agricole, orientée vers la qualité (agriculture biologique), et support d’un système alimentaire territorial. Ce dynamisme recherché va également de pair avec une meilleure maîtrise de l’urbanisation. Dans ce contexte de fortes pressions (développement urbain mais aussi déprise et enfrichement), il s’agit également de mettre en valeur les enjeux des espaces agricoles : qualité des paysages et attractivité touristique, protection des biens et des personnes contre les risques d’inondations, biodiversité…
  • la structuration des pôles économiques et ZA associées : La présence de trois MIN interroge sur la capacité à dépasser les logiques de concurrence entre les trois territoires pour viser à des complémentarités et organiser l’implantation des activités liées (projet d’implantation d’une plateforme Biocoop, etc.), profiter de ce projet moteur pour améliorer la situation des ZA locales, souvent anciennes, sous-équipées et disséminées sur le territoire. À cet égard, en lien avec le confortement des centralités des SCOT, la réflexion pourra intégrer un secteur plus grand allant jusqu’à Cavaillon.
  • La constitution d’un cluster agricole à cette échelle de territoire, là encore pour valoriser l’opportunité du MIN, et structurer une offre de recherche et de formation en partie déjà présente : lycée agricole, INRA à Avignon…
  • les mobilités : La relocalisation du MIN de Chateaurenard, la mise en œuvre du PDU du Grand Avignon et la réalisation à terme de la liaison est ouest (LEO) sont l’occasion de repenser les pratiques de déplacements et de transports : ce territoire subit aujourd’hui les impacts négatifs d’une périurbanisation diffuse : usage presque exclusif de la voiture, saturation pour l’instant encore ponctuelle, accès réduit pour les non motorisés aux services et à l’emploi. Le trafic complémentaire généré par le MIN rend une réflexion nécessaire globalement. Une attention spécifique sur les enjeux de la filière logistique serait ainsi particulièrement pertinente (implantations et évolution des besoins du secteur y/c en lien avec le projet de plateforme trimodale de Courtine)

Voir la fiche de présentation de la démarche Atelier des territoires TDP&GA (format pdf - 955.8 ko - 07/08/2017)

Le premier atelier a eut lieu le 4 juillet 2017, et a permis de faire l’état des lieux des territoires et de partager les principaux enjeux ainsi que de formuler ensemble des premières pistes d’actions envisageables.

La synthèse en 8 pages de cet atelier est disponible : Synthèse des ateliers Terre de Provence & Grand Avignon (format pdf - 733.3 ko - 19/12/2018)

Trois défis ont été formalisés :
1- Conforter/accompagner la mutation des MIN et garantir leur intégration territoriale : Fiche-action Défi 1 (format pdf - 1.3 Mo - 19/12/2018)
2- Soutenir la dynamique de valorisation des espaces agricoles et cultures : Fiche-action Défi 2 (format pdf - 1.1 Mo - 19/12/2018)
3- Renforcer le lien entre agriculture et société civile : Fiche-action Défi 3 (format pdf - 880.4 ko - 19/12/2018)