Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Logement - Construction - Foncier

Un dialogue « public/privé » à La Ciotat pour relancer la construction de logements

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 8 février 2017 (modifié le 9 février 2017)

Un partenariat entre l’Etat et les opérateurs privés du logement

Depuis plus de deux ans, l’Etat travaille conjointement avec quatre fédérations professionnelles de l’aménagement, de la promotion et de la construction afin de développer des actions communes en faveur du logement : le SNAL, syndicat national des aménageurs lotisseurs ; la FPI, fédération des promoteurs immobiliers ; la FRB PACA, fédération régionale du bâtiment et LCA-FFB, les Constructeurs Aménageurs (union de la FFB).

Ce partenariat entre l’Etat et ces opérateurs privés fait suite au constat partagé d’une production de logements très insuffisante face à la demande locale et aux enjeux d’attractivité régionale. Effectivement, alors que la région enregistre une moyenne de 25 000 logements mis en chantier ces dernières années, différentes études estiment qu’il n’en faudrait pas moins de 36 000 pour répondre aux besoins identifiés.

Les échanges entre l’Etat et les fédérations ont rapidement conduit à la nécessité de se rapprocher des élus, et notamment des maires, qui sont en première ligne pour faire émerger des opérations de logements sur leur territoire.

Un premier séminaire à destination des maires des Bouches-du-Rhône

C’est ainsi que le préfet de région et les 4 présidents des fédérations professionnelles ont invité les maires des Bouches-du-Rhône et différents partenaires à débattre des enjeux autour de la production de logements à La Ciotat, le 3 février 2017. D’autres séminaires à l’échelle départementale devraient suivre dans les mois à venir.
Le maire de La Ciotat Patrick Boré, le préfet de région Stéphane Bouillon, et la directrice de la DREAL PACA Corinne Tourasse, lors de l’ouverture du séminaire.

Cette rencontre a mis en avant les enjeux économiques de la production de logements : en dehors de l’impact direct sur le secteur du bâtiment (un logement neuf permet de créer ou de maintenir 0,8 emploi dans le bâtiment et 0,8 emploi dans les filières associées), la construction de logements a un véritable impact sur l’économie locale d’un territoire (soutien aux commerces et services de proximité, attractivité de nouvelles entreprises, etc.).

Une table-ronde a également permis de montrer en quoi les élus ont tout à gagner à construire leurs projets en lien avec les opérateurs privés du logement, qu’ils soient aménageurs, promoteurs, ou constructeurs, dans une relation de transparence. Condamnant certaines pratiques et mettant en avant leur professionnalisme, les fédérations souhaitent aujourd’hui donner une nouvelle image de leur métier.
Ce sont ces opérateurs qui permettent de concrétiser les projets politiques des élus : la réalisation d’opérations qualitatives de logements en lien avec les besoins du territoire et la réalité du marché ne pourra se faire que sur la base d’une collaboration anticipée et de confiance entre opérateurs et acteurs publics.


Table-ronde avec à la tribune (de gauche à droite) : Nicolas Gex (FPI Provence), Patrick Boré (maire de la Ciotat), Gilles Servanton (directeur de la DDTM13), Patrick Faucher (SNAL), Pierre Bortoli (FBTP13), et Bruno Guerra (LCA-FFB).

Que retenir ?

Ce premier rapprochement entre maires et opérateurs privés doit se poursuivre. Le plan d’actions régional entre l’Etat et les fédérations en faveur de la production de logements, qui a été signé à cette occasion, ouvrira de nouvelles opportunités pour développer ces échanges.

La visite de la résidence Jean Jaurès dans le Vieux La Ciotat, proposée à l’issue du séminaire du 3 février, a permis de mettre en avant une opération mixte (logements libres et sociaux) en cœur de ville, permettant de créer du logement en réutilisant un patrimoine existant. Cette opération avait été primée à l’occasion du Palmarès régional de l’habitat en 2015.
C’est sans doute à travers des exemples concrets d’opérations et de partenariats entre acteurs publics et privés que cette dynamique de dialogue pourra se prolonger.

Les différents signataires du Plan d’actions régional en faveur de la production de logements (de gauche à droite) : Serge Ramonda, président de la FRB PACA ; Nicolas Gex, secrétaire général de la FPI Provence (au nom de son président Stéphane Pérez) ; Patrick Faucher, président de la chambre régionale du SNAL ; Stéphane Bouillon, préfet de région ; Michel Puy, président de la FPI Côte d’Azur et Corse ; et tout à droite Bruno Guerra, président régional de LCA-FFB.


Télécharger :