Logo préfècture région
DREAL   Provence Alpes-Côte d’Azur
Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement
 

Réseaux de mesure

 
 

Hydrométrie

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 10 mai 2010

Une station hydrométrique est un appareillage mis en place sur un cours d’eau pour permettre d’en évaluer en continu le débit. Les données collectées sur un grand nombre d’années permettent de bien connaître le cours d’eau (crues, étiage) à la station de mesure et de réaliser des extrapolations sur les sites non suivis.

SorgueLa DREAL PACA exploite un réseau de 85 stations hydrométriques dont l’objectif est la connaissance générale des cours d’eau (à la différence des stations mises en place pour suivre les impacts de tel ou tel aménagement hydraulique).

Les stations de ce réseau (ou limnigraphes ) enregistrent de façon continue les variations de niveaux des cours d’eau (certaines données journalières remontent au début du siècle). A partir des jaugeages (mesures directes de vitesses de l’eau à différentes hauteurs dans le cours d’eau permettant d’estimer le débit) effectués par les équipes d’hydrométrie de la DREAL, ces variations de niveaux sont transformées en variations de débits par l’intermédiaire d’une courbe de tarage de la station.

La majorité des stations sont télétransmises ; les données qu’elles collectent sont donc récupérées à la DREAL par le réseau téléphonique puis vérifiées et validées avant d’être stockées régulièrement dans la banque nationale de données HYDRO.

Les données produites par le réseau de la DREAL sont mises à disposition du public, des administrations ou des bureaux d’études, sur le serveur internet du bassin Rhône-Méditerranée-Corse où des informations signalétiques et synthétiques sont présentées.

Les données complètes peuvent être demandées directement à la DREAL

Documents joints :

Piézométrie

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 10 mai 2010

PiézomètreUne station piézométrique ou piézomètre est un appareillage mis en place pour suivre les variations de niveau d’un aquifère ou d’une nappe phréatique. Les données collectées sur un grand nombre d’années permettent de bien connaître l’aquifère à la station de mesure.

La DREAL PACA dispose d’un réseau piézométrique qui couvre les principaux aquifères de la région (voir carte du réseau dans la rubrique Documents). Le réseau est en cours de modernisation et de télétransmission. Il compte environ 90 points de mesures.

L’objectif de la DREAL est d’exploiter un réseau minimal de "connaissance patrimoniale" qui doit impérativement être complété sur chaque aquifère par des réseaux locaux réalisés et exploités par des entités locales de gestion ou d’exploitation (syndicats d’eau potable, fermiers..) afin de disposer de la connaissance fine nécessaire à la gestion d’une nappe.

PiézomètreLes données produites par le réseau de la DREAL sont mises à disposition du public, des administrations ou des bureaux d’études sur ⇒ le serveur internet du bassin Rhône-Méditerranée-Corse où des informations signalétiques et synthétiques sont présentées.

Les données complètes peuvent être demandées directement à la DREAL.

Documents joints :

La qualité des eaux de surface en PACA

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 25 janvier 2012 (modifié le 25 novembre 2016)

Le Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable et l’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée et Corse ont mis conjointement en place un suivi permanent de la qualité des masses d’eau. Il permet de disposer d’une connaissance patrimoniale d’un échantillon de cours d’eau de la région et d’en suivre les évolutions dans le temps.

Le laboratoire de la DREAL PACA intervient uniquement dans le domaine de l’hydrobiologie (IBG-DCE, IBD et IBMR). Les autres analyses (physico-chimie) sont confiées à d’autres structure.

Le site web sur la qualité des eaux de surface en PACA vous offre une vue régionale des différents réseaux de mesures, mis en place dans le cadre du programme de surveillance DCE, au fil des ans, des paramètres, en présentant les résultats sous forme de cartes, de tableaux de synthèse mais aussi les informations utiles concernant les objectifs poursuivis, la définition des indices biologiques, les modes opératoires (prélèvements, fréquence…), les outils d’évaluation.

Pour en savoir plus :

Réseau de surveillance des nitrates

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 10 mai 2010

Dans le cadre de la directive n° 91/676/CEE, dite « directive nitrates », les services de l’Etat - DIREN, DRASS, DDASS ont en charge une surveillance périodique des teneurs en nitrates des eaux, afin de détecter et de délimiter les zones atteintes par la pollution nitratée d’origine agricole.

Tous les quatre ans, une campagne de mesures comprenant 4 prélèvements sur chaque captage témoin est réalisée de septembre à août.

En région PACA, jusqu’à la campagne de suivi de 1997-98, le nombre de points de mesure était compris entre 16 et 31 captages par département (en majorité des captages AEP - Adduction Eau Potable) suivis par les services de la DDASS). Pour la campagne 2000-2001, il est apparu nécessaire de compléter le réseau de mesures dans certains secteurs sensibles par des points de captage autres que ceux destinés à l’AEP.

La DIREN PACA a donc procédé à la mise en place d’une centaine de points complémentaires constitués d’ouvrages privés , ce qui porte à plus de 200 le nombre de points de ce réseau.

Documents joints :

Pesticides

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 10 mai 2010

Réseaux de suivi des teneurs en pesticides des eaux en région PACA

  • Le réseau de suivi de la contamination des eaux superficielles remonte à 1999. Mis en place par l’Agence de l’Eau RMC dans le cadre du réseau de bassin, le suivi portait sur 8 cours d’eau de la région. En 2001, à la suite d’un diagnostic régional de la contamination des eaux par les phytosanitaires, la CORPEP PACA a souhaité renforcer ce réseau par l’intermédiaire de la DIREN qui s’est portée maître d’ouvrage. En collaboration avec le SRPV (DRAF PACA), 10 nouveaux points complémentaires ont été choisis et mis en place à compter de septembre 2001. Ce suivi a fonctionné dans cette configuration jusqu’à fin 2004, date à partir de laquelle l’Agence de l’Eau RMC a repris progressivement à sa charge la gestion de l’ensemble des points.
  • Le réseau de suivi de la contamination des eaux souterraines remonte à 2001. Il a été mis en place pour partie par l’Agence de l’Eau RMC (sur16 points) et par la DIREN, pour le complément (28 points), avec la collaboration du BRGM en maîtrise d’œuvre, et après la réalisation d’un diagnostic régional. Ce réseau a fait l’objet d’un suivi régulier par le BRGM jusqu’en 2005 dans cette configuration, date à partir de laquelle l’Agence de l’Eau RMC a repris à sa charge la gestion de l’ensemble des points.

Les données produites sont bancarisées dans :

Les résultats des suivis effectués sur les deux réseaux ont fait l’objet de différentes synthèses :

  • Synthèse régionale de la contamination des eaux par les produits phytosanitaires en PACA _ Atlas des eaux souterraines _ Juillet 2005 _ FREDON PACA
  • Synthèse régionale de la contamination des eaux par les produits phytosanitaires en PACA _ Atlas des eaux superficielles_ Mars 2005_ FREDON PACA
  • Réseau de surveillance des produits phytosanitaires dans les eaux souterraines en région PACA_ Bilan du suivi des années 3 et 4 (juillet 2003/mai 2005)_Synthèse des données de 2001 à 2005_ Décembre 2005_ BRGM SGR PACA.

Ces synthèses sont consultables dans la rubriquePollutions d’origine agricole/Pesticides