Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Articles en Popup

Occupation de l’espace

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 26 novembre 2012

L’analyse de l’occupation de l’espace consiste à identifier les différents modes d’utilisation du sol. Initialement à l’état naturel, le territoire est transformé par l’homme à des fins d’exploitation du sol ou du sous-sol (agriculture, carrières…) et comme support des différents besoins de la population (logements, activités économiques, infrastructures…).

L’évolution de l’occupation de l’espace dans le temps permet de connaitre la sensibilité d’un territoire aux influences économiques (déprise agricole, développement de la logistique…) et sociétales (diminution de la taille des ménages, croissance de l’habitat individuel, attractivité du littoral…).

Pour cela, il est nécessaire de disposer de bases de données suffisamment précises pour observer le phénomène à l’échelle désirée (la ville, l’agglomération, la région…), et au rythme voulu (court, moyen, long terme).

La correspondance des nomenclatures utilisées doit être assurée. Le premier niveau de nomenclature, pratiquement commun à l’ensemble des outils, distingue les espaces naturels, agricoles et artificialisés.

Les niveaux suivants permettent d’affiner cette distinction, en précisant les types d’espaces naturels, les pratiques agricoles ou les différentes vocations des espaces artificialisés.