Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Articles en Popup

Les terres arables et cultivées

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 30 novembre 2012 (modifié le 6 décembre 2012)
Les terres arables et cultivées : elles constituent une trame ouverte, souvent en périphérie des zones urbanisées, et offrent ainsi un potentiel important pour le maintien des continuités écologiques et de la richesse biologique dite « ordinaire » proche des espaces artificialisés. Selon les pratiques, ce sont aussi les territoires où la pollution par les intrants (engrais et phytosanitaires) est susceptible d’impacter la qualité des milieux et notamment la qualité des masses d’eau. L’enjeu est alors de maintenir les surfaces agricoles, sur lesquelles la concurrence foncière est souvent forte, et de développer les pratiques intégrant la prise en compte de l’environnement, telle que l’agriculture biologique.