Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Logement - Construction - Foncier

Le parc locatif social en Provence-Alpes-Côte d’Azur : C’est du ProPRe !

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 26 novembre 2020 (modifié le 4 janvier 2021)

Sous l’impulsion de l’Unité Information Connaissance (Service Connaissance, Aménagement Durable et Evaluation) la DREAL de Provence-Alpes-Côte d’Azur inaugure cette année un nouveau format de publication en ligne (1). Appliqué pour la première fois sur sur la conjoncture annuelle du parc locatif social, ce format dématérialisé propose de nouvelles illustrations interactives.

Cette publication est le fruit d’une opération coordonnée, au terme de laquelle toutes les DREAL de métropole et les DEAL outre-mer diffusent une conjoncture annuelle régionale, le jour même de la publication des résultats nationaux (2) par le Service des Données et Etudes Statistiques du Ministère de la Transition Ecologique, producteur de ces données.

Innovant dans sa méthode et dans les ressources techniques utilisées, ce Processus de Publication Reproductible permet une production mutualisée et apporte au réseau statistique la garantie de données plus robustes, plus homogènes et plus facilement comparables.

Ce développement en mode projet, associant 7 DREAL (dont celle de Provence-Alpes-Côte d’Azur) pour la partie éditoriale et le développement informatique, mais l’intégralité du réseau régional dans la phase de test et de validation, aboutit à un produit dénommé propre.rpls , ouvert et accessible sur le domaine public (4).

Le pilotage principal, notamment pour la partie technique et l’accompagnement de la méthode, a été l’oeuvre du "Datalab" de la DREAL des Pays de la Loire (5).

La chaîne de production s’appuie sur des briques logicielles statistiques basées sur le langage R et son écosystème de "paquetages", intégrant des fonctions de datavisualisation.

Un package a été créé entièrement pour l’occasion (dénommé propre.rpls). Il permet de générer dans l’environnement de développement (RStudio) autant de projets (un peu comme dans QGIS) que de régions ou de variantes que l’on souhaite gérer. Ce package générique s’appuie lui-même sur des packages spécialisés, dont un dénommé gouvdown, récemment créé par des acteurs de la statistique publique (en DREAL, à l’INSEE, au Ministère de la Justice, …) afin d’appliquer la marque Etat dans des publications automatisées.

Les traitements intègrent une phase très élaborée de constitution du jeu de données régional (accompagnées des données de cadrage France entière, métropolitaine ou régions de province), déclinées sur cette première application à l’échelle des régions, départements et EPCI.

Une trame homogène et commune à toutes les régions (6) est générée, un certain nombre d’illustrations (tableaux, graphiques et cartes) ont été retenues pour les principaux indicateurs, les plus fréquemment sollicités. Les cartes notamment sont paramétrables afin d’en optimiser la lisibilité et la pertinence (palettes de couleur, échelles, seuils et nombre de classes, …) et une proposition de commentaire automatique est également générée, que les rédacteurs peuvent conserver, modifier, enrichir ou adapter en fonction des données liées, mais aussi de données complémentaires qui seront téléchargeables en marge de la publication.

Un autre package, plus spécialisé dans la constitution des zonages (administratifs ou zonages thématiques), permet de gérer, au fil des millésimes des jeux de données, l’évolution des zonages en tenant compte des fusions, absorptions ou disparitions de communes (un phénomène moins marqué dans notre région mais qui a connu de très fortes évolutions récemment, réduisant sensiblement le nombre de communes, longtemps situé aux environs de 36.500 et dorénavant inférieur à 35.000).

Enfin, comme il n’est pas de projet informatique sans prise en charge de l’évolution, la méthode (proche des démarches agiles) associe bien sûr les équipes métier et les "professionnels du chiffre", utilisant les mêmes familles d’outils collaboratifs pour la gestion de version, les développements et la résolution des différents "tickets" (spécifications, incidents ou anomalies, demandes d’évolutions) au fil de livraisons intermédiaires. La principale brique logicielle utilisée est gitlab (4), une suite informatique dédiée à la gestion de version et à l’intégration des différentes contributions.

Cet investissement étant appelé à d’autres déclinaisons et potentiellement sur tous les domaines d’intervention des DREAL (énergie, transports ou parc de véhicules, développement durable, mais aussi prévention des risques, biodiversité ou climat, … sans oublier bien sûr habitat-construction-logement), nous espérons qu’il satisfera, pour ce premier exercice en vraie grandeur, la demande de données de cadrage sur l’offre locative sociale.

contact : Bruno Terseur, 06.22.40.13.60- 04 88 22 62 91

Nous contacter par courriel

(1) lien direct vers la publication de Provence-Alpes-Côte d’Azur :
Le parc locatif social au 1er janvier 2020 en Provence-Alpes-Côte d’Azur

(2) la publication nationale (avec une pastille vidéo très pédagogique)
Le parc locatif social au 1er janvier 2020 France entière (SDES)

(3) "Et si…."
La démarche ProPRe

(4) le dépôt public de l’outil informatique :
code source et documentation du projet propre.rpls

(5) Cet investissement conséquent est l’aboutissement d’une demande exprimée de longue date par le réseau des statisticiens régionaux, rendue possible par un projet soumis par la DREAL des Pays de la Loire et retenu dans l’appel a projets 2019 du CGDD. Le financement a permis le recours à un prestataire expérimenté et à des formations, très denses mais particulièrement riches, pour les équipes associées (développeurs et équipe éditoriale).

(6) Toutes les publications régionales / Parc locatif social 2020