Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Transports - Infrastructures - Véhicules

La Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur (LNPCA)

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 25 novembre 2019 (modifié le 5 décembre 2019)

Concertation publique sur la Ligne Nouvelle Provence-Alpes-Côte d’Azur (LNPCA) : le comité de pilotage s’accorde pour préparer l’enquête publique

Le comité de pilotage du 22 novembre 2019 a pris acte de la demande unanime des collectivités d’une mise en service (cf. motion ci-jointe) :

- à partir de 2026 des premiers éléments de la phase 1,
- avant 2032 de la totalité de la phase 2,
- et d’un engagement dans la continuité des travaux des phases 3 et 4.

Pierre DARTOUT et Renaud MUSELIER se félicitent de la qualité de cette concertation qui a donné à chacun l’occasion de s’exprimer et nous a permis collectivement de franchir une étape supplémentaire dans ce projet crucial pour notre région.

CP :-> cp lnpca (format pdf - 83.5 ko - 25/11/2019)
Concertation publique :-> concertation publique sur la ligne nouvelle provence alpes cote d azur lnpca (format pdf - 183.4 ko - 25/11/2019)
Motion CL :-> motion en faveur du projet de ligne nouvelle provence alpes cote d azur (format pdf - 583.3 ko - 25/11/2019)

Répondre à l’enjeu majeur des mobilités sur la bande littorale

Le projet Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur (LNPCA) a vocation à rendre les mobilités plus faciles et plus durables sur le littoral de la région.

Les départements littoraux des Bouches-du-Rhône, du Var et des Alpes-Maritimes, qui comptent 3 des 10 plus grandes agglomérations de France, connaissent des difficultés de déplacement particulièrement pénalisantes. La saturation des axes routiers et autoroutiers et une ligne ferroviaire en limite de capacité ne répondent pas aux besoins actuels, avec des conséquences alarmantes (temps perdus, qualité de l’air, bruit, insécurité routière, fracture sociale en termes de mobilité…)

La LNPCA est la réponse ferroviaire structurante à l’amélioration des mobilités des aires métropolitaines d’Aix-Marseille, de Toulon, de Nice et de la Côte d’Azur. C’est en ce sens que ce projet est soutenu par SNCF Réseau, les collectivités, l’État et l’Union européenne.

Donner la priorité aux déplacements du quotidien

Les études et dispositifs de concertation conduits jusqu’en 2019 ont permis de construire progressivement un projet de désaturation des nœuds ferroviaires marseillais, toulonnais et azuréen et d’augmentation des capacités de la ligne ferroviaire entre Marseille et Vintimille.

En effet, le projet Ligne Nouvelle Provence Côte d’Azur a pour objectifs :

  1. de désaturer les nœuds ferroviaires de Marseille, Toulon, Nice et la Côte d’Azur pour répondre aux besoins de transports du quotidien des habitants des trois grandes aires métropolitaines régionales ;
  2. d’améliorer les liaisons ferroviaires entre ces métropoles pour faciliter les déplacements au sein de la région, et d’ouvrir la région aux autres régions françaises et européennes et contribuer à la construction de l’arc ferroviaire méditerranéen entre l’Espagne, la France et l’Italie.

Sa réalisation est envisagée en quatre phases représentées ci-dessous.

Améliorer la qualité et l’offre de service avec les phases 1 et 2

Les deux premières phases de réalisation, qui sont aujourd’hui portées à la concertation, visent à développer des services de type RER sur les métropoles de Marseille, Toulon, Nice et la Côte d’Azur en apportant plus de régularité et plus de capacité.

Ces augmentations sont permises par une série d’aménagements du réseau existant dans les trois départements des Bouches-du-Rhône, du Var et des Alpes-Maritimes.

La décision de la ministre des transports du 4 mars 2019 fixe l’objectif d’un engagement des travaux de la phase 1 dès 2022. Cette phase est estimée à 735 M€ aux conditions économiques de janvier 2015.

Contribuer au projet en participant à la concertation publique

À compter du 12 juin et jusqu’au 18 octobre 2019, le public est invité à s’informer, à poser ses questions, à exprimer ses points de vue et à formuler ses contributions sur les aménagements des phases 1 et 2 de la LNPCA.

Pour cela, SNCF Réseau, maître d’ouvrage, prévoit les dispositions suivantes :

  • des outils d’information,
  • des outils d’expression papier ou numérique,
  • des temps d’échanges.

Toutes les informations relatives au projet et à la phase de concertation sont à retrouver sur le site dédié :
http://www.lignenouvelle-provencecotedazur.fr/