Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Biodiversité - Eau - Paysages

La biodiversité en PACA : focus sur la Vipère d’Orsini

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 20 juin 2019

Connaissez-vous la Vipère d’Orsini ?

C’est la plus petite vipère de France, la plus discrète et aussi la plus menacée. Sa taille maximale est de 50 cm de la tête au bout de la queue, pour les plus grands individus.

Elle se nourrit exclusivement de sauterelles et de criquets et vit dans les pelouses ou landes sèches situées entre 1 000 et 2 200 m d’altitude, dans les Alpes du Sud. Classée en danger d’extinction sur la liste rouge nationale, elle n’est connue que dans une dizaine de sites en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, elle est protégée par la législation européenne comme nationale et bénéficie d’un Plan National d’Action (PNA).

Ce PNA consiste à coordonner les différents acteurs du territoire et outils de protection et de conservation de la nature pour assurer le maintien des espèces les plus menacées. Le PNA Vipère d’Orsini est piloté par la DREAL et animé par la Conservatoire des Espaces Naturels de PACA. Le bilan du PNA 2012-2016, vient d’être validé par le conseil national de protection de la nature et un nouveau PNA être reconduit prochainement.

A l’heure actuelle, la Vipère d’Orsini est menacée par la fermeture des milieux liée à l’abandon des pratiques agricoles extensives et par le développement de nouvelles activités touristiques, ludiques et sportives, qui coïncident avec la période d’activité de cette espèce très discrète, et très sensible au dérangement.