Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Logement - Construction - Foncier

L’habitat des jeunes PACA

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 14 juin 2010 (modifié le 21 mai 2013)

Sommaire


Contexte :

Préoccupation partagée par le plus grand nombre, l’accès et le maintien dans un logement revêt une problématique particulière pour les plus jeunes dont les difficultés spécifiques et persistantes ont été l’objet ces dernières années de nombreuses mesures, comme par exemple la circulaire N°2006-75 du 13 octobre 2006 relative à l’amélioration de l’accès au logement des jeunes et à l’élaboration d’un Plan Départemental pour le Logement des Jeunes

Dans ce contexte, la DREAL PACA a souhaité conduire une étude destinée à fournir des éléments de connaissance sur les besoins des jeunes afin de mettre en place des conditions plus favorables à leur accès au logement, notamment en permettant d’adapter les politiques publiques en matière d’habitat pour ces populations

Le diagnostic a été réalisé à partir d’un recensement des informations disponibles sur le logement des jeunes et d’une analyse des situations locales dans un échantillon de différents EPCI, à partir de sources multiples. Des rencontres avec les acteurs concernés ont permis d’enrichir le diagnostic et de conduire à une série de pistes de propositions adaptées au contexte de la région PACA.

Retour haut de page

Télécharger la brochure de communication de l’étude (juin 2010) :

Affiche brochure habitat jeune Etude "habitat des jeunes en région PACA" - juin 2010 (format pdf - 621.9 ko - 14/06/2010)

Retour haut de page

Principales données et analyses de l’étude :

  • On compte environ 850 000 jeunes de 15 à 29 ans en région PACA (année 2006), ce qui représente 18% de la population de la région. Dans un contexte de marché du logement tendu en région PACA, les jeunes sont en concurrence avec les familles, les personnes âgées, les résidences secondaire
  • Les actifs représentent 44% des « 15-29 ans », dont 1/3 sont dans une situation précaire vis à vis de l’emploi.
    19% des « 15-29 ans » sont des étudiants, soit environ 180 000 étudiants, dont 64 000 seraient extérieurs à la région.
  • Après recoupement de plusieurs sources statistiques, la DREAL PACA retient un volume de 100 000 jeunes « 15-29 ans » susceptibles d’être actuellement dans une situation problématique vis à vis du logement.
    • 46 000 personnes de 25 à 30 ans sont encore logées chez leurs parents pour lesquels on fait l’hypothèse qu’environ 1/3 (15 000 ) auraient la volonté de décohabiter, s’ils en avaient la possibilité.
    • 70.000 jeunes de 16 à 30 ans sont hébergés chez des tiers, dans une habitation mobile ou sans logement.
    • 15 000 jeunes sont logés dans des logements probablement vétustes
  • Les jeunes ménages « 16-30 ans » se logent principalement dans le parc privé (près de 68%), et ne sont que 15 % a être propriétaire occupant. Sur l’ensemble des ménages de la région, la part des propriétaires occupant est majoritaire (59%) et seulement 26% de locataires dans le parc privé. Quelques soit le type de population l’occupation du parc social est de l’ordre de 11%, et 5 % sont logés gratuitement.
Graphique Les jeunes ménages « 16-30 ans »
  • La structure du parc de logements en PACA est peu favorable aux jeunes. Sur les 2 millions de résidences principales que compte la Région en 2006 moins du quart sont des petits logements (T1, T2). 50% du parc est composé de T4 et plus. Pourtant 80% des ménages de moins de 30 ans comptent seulement 1 ou 2 personnes.
Graphiques taille des ménages

Retour haut de page

Quatre axes stratégiques :

L’étude met en évidence la nécessité de développer une connaissance fine des besoins à partir de diagnostics territorialisés. Elle décline plusieurs axes de travail visant à faciliter l’accès au logements des jeunes :

  • Développer quantitativement et qualitativement une offre de logements de petite taille ainsi que des logements pour les jeunes en formation, en insertion professionnelle et en mobilité mais également pour les jeunes les plus en difficulté
  • Favoriser l’accès au logement social et faciliter l’accès des jeunes au logement locatif privé,
  • Sécuriser les parcours locatifs et accompagner les jeunes,
  • Mettre en place des dispositifs de pilotage sur chaque territoire.

Retour haut de page

Propositions générales :

  • Politique locale pour l’habitat des jeunes
    • Généraliser des dispositifs de pilotage sur chaque territoire
    • Accompagner la demande : du suivi léger à l’intermédiation locative ou l’accompagnement complet
    • Simplifier l’accès des jeunes à l’information, à l’orientation et aux dispositifs d’aides : guichet unique porté par l’acteur le plus pertinent dans le territoire (coordination avec les SIAO)
    • Sécuriser les parcours locatifs : GRL, Locapas, …
    • Réduire les charges locatives, notamment les charges d’énergie
  • Pour permettre des parcours résidentiels
    • Offre temporaire calibrée en rapport avec les “flux” (Résidences sociales, FJT)
    • Davantage de logements accessibles aux jeunes
    • Développement et mobilisation du parc social : réserver une partie des logements pour les jeunes, colocation, sous location (loiMLLE du 25-03-09)
    • Mobilisation du parc privé locatif, vacant ou secondaire
    • Primo-accession : produits adaptés, location accession, primes, PTZ…
    • Vigilance accrue dans les nouveaux PLH sur l’adaptation et l’équilibre des typologies aux besoins (petits logements T1/T2 pour les jeunes et grands logements T5 et plus pour les familles)

Retour haut de page

Propositions de solutions innovantes :

Ces Propositions sont à définir sur chaque territoire en fonction des besoins identifiés et des contextes

  • Mise en place de structures offrant un début de “parcours sans rupture” : hébergement, puis logement temporaire avec un accompagnement social adapté pour les plus en difficulté,
  • Colocation : dispositifs d’organisation, de suivi… (notamment dans le parc social)
  • Programmes de logements intergénérationnels
  • Conventions d’occupation précaire (bail court et peu contraignant), et temporaires (parc saisonnier)
  • Réaffectation de bureaux vacants et locaux d’activité
  • Des “produits logements nouveaux” : containers par exemple

Retour haut de page

Contacts :

Direction Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du Logement
Service Territoires, Evaluation, Logement, Aménagement, Connaissances
Unité Logement et Foncier
16, rue Antoine Zattara
13 332 Marseille Cedex 3

Retour haut de page

Références :

  • Loi 2009-323 du 25 mars 2009 de mobilisation pour le logement et la lutte contre l’exclusion - (http://www.legifrance.gouv.fr)
    • Développement de logements en sous-location pour les jeunes dans le parc social (article 61 / 7°)
    • Développement d’une offre de logements meublés ou non meublés destinés à des personnes de moins de 30 ans et à des étudiants dans le parc social, logeant seuls ou en colocation (article 61 / 9° et 11°)
    • Développement de l’accueil de jeunes travailleurs et des étudiants dans les logements-foyers, dénommés résidences sociales (article 69 VII )
    • Développement de l’intermédiation locative (art 97)
    • Développement de l’accueil des jeunes dans les résidences hôtelières à vocation sociale (art 69)

Retour haut de page