Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Articles permanents page accueil internet

ECO TROPHEES Entreprises Ouest Provence 2015

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 24 novembre 2015 (modifié le 27 novembre 2015)

Crédit photo E. Goubert - La Provence

le SAN Ouest Provence et le Club des Entreprises ont organisé le concours des Eco-Trophées Entreprises Ouest Provence édition 2015, pour valoriser les acteurs de la vie économique du territoire qui mettent en place des procédures internes innovantes.

Ce concours vise à promouvoir les démarches de développement durable, les économies d’énergie, les démarches de carbone et la production de biens ou de services en tenant compte de leur impact environnemental.

Il récompense les efforts réalisés par les très petites entreprises (TPE) et les petites et moyennes entreprises (PME), les commerçants, les artisans, les exploitants agricoles, les auto-entrepreneurs.

Les Eco-Trophées saluent notamment les efforts et les démarches innovantes en faveur de l’environnement et des objectifs du Plan Climat Énergie Territorial (PCET).

En savoir plus sur les PCET

Le SAN Ouest Provence s’est engagé dans la mise en œuvre du Plan Climat Énergie Territorial (PCET) sur le territoire intercommunal. Ce PCET a pour but de réduire de manière significative les consommations énergétiques ainsi que les émissions de gaz à effet de serre, d’augmenter la part des énergies renouvelables produites et consommées, et enfin de réduire la vulnérabilité du territoire de OUEST PROVENCE par la préservation de ses ressources.

L’une des actions du PCET s’adresse tout particulièrement au milieu économique. Il s’agit des « Eco-Trophées Entreprises de OUEST PROVENCE 2015 ».

Laurent Neyer, directeur régional adjoint de la DREAL a remis le prix de "la meilleure initiative originale mutualisée en faveur de l’environnement" à la société BSE du groupe Id’Logistics. En effet, la société est dans une démarche de développement durable depuis 2007 et s’est penchée, plus particulièrement en 2012, sur le déploiement du co-voiturage. Cette action a permis de faciliter le recrutement de personnels au sein de l’entreprise non desservie directement par les transports en commun. Elle a eu pour effet d’attirer des classes socio-professionnelles qui pouvaient être en difficulté de se déplacer en véhicule personnel. Cette mesure permet enfin, outre de baisser l’empreinte carbone, de créer du lien social dans l’entreprise.