Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Climat - Air - Energie

Descriptif de la technologie et dispositifs de soutien spécifiques

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 31 octobre 2014 (modifié le 12 janvier 2015)

Définitions générales

Un panneau solaire photovoltaïque est formé d’un ensemble de "cubes" qualifiés de cellules photovoltaïques composées principalement de silicium. Lorsque les rayons du soleil (les photons) entrent en contact avec ces cellules photovoltaïques, elles chargent en énergie les électrons de ces dernières qui vont alors se déplacer. Ce mouvement d’électrons crée un courant électrique continu. L’installation photovoltaïque délivrant un courant continu, il est nécessaire de le transformer en courant alternatif afin de pouvoir injecter cette électricité sur le réseau de distribution. Cette transformation se fait par le biais d’un "onduleur".
En plus de pouvoir être raccordée au réseau, l’énergie produite par le solaire photovoltaïque représente une solution d’alimentation idéale pour un site isolé ne pouvant être raccordé au réseau électrique. Cette utilisation est particulièrement adaptée en Provence-Alpes-Côte d’Azur par exemple pour l’équipement des sites de haute montagne (gîtes,…).
Elle reste néanmoins une énergie dépendante des conditions d’ensoleillement et ne permettant donc pas s’assurer une alimentation continue (sauf via la recharge d’une interface avec batterie pour les installations autonomes)

Les différentes technologies
Quatre générations technologiques coexistent, à des stades différents de maturité :
Les cellules photovoltaïques de type couches épaisses, en silicium cristallin : technologie la plus utilisée
Les cellules photovoltaïques de type couches minces Cette technologie permet de diminuer les coûts de fabrication mais le rendement des cellules est moindre.
Les cellules photovoltaïques organiques (au stade de la recherche et développement, actuellement utilisé
la technologie du photovoltaïque à concentration (CPV) : les rayons lumineux sont concentrés par des lentilles optiques sur des cellules photovoltaïques à haut rendement.

Lien vers le site du ministère de l’Ecologie

Les dispositifs de soutien :

Le dispositif de soutien pour le photovoltaïque prévoit une cible de nouveaux projets de 1000 MW par an pour les prochaines années. Cette cible a été doublée par rapport à la cible précédente issue du Grenelle de l’Environnement (500MW par an).
Le dispositif de soutien fait appel à deux mécanismes distincts suivant la puissance de l’installation :
des tarifs d’achat, ajustés chaque trimestre, pour les installations sur bâtiments de moins de 100 kWc (seuil équivalent à une surface de 1 000 mètres carrés de panneaux photovoltaïques).
Des appels d’offres pour les installations sur bâtiments de plus de 100 kWc et les centrales au sol ;

Lien vers le site du ministère de l’Écologie concernant les dispositifs de soutien