Haut de page

Logo préfècture région

 Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  reduire txt
Transports - Infrastructures

Contenu

 

Contournement autoroutier d’Arles : les contributions

Bonjour et bienvenue sur le forum "Spécial concertation publique"

Cet espace vous est dédié durant toute la durée de la concertation publique autour du projet de contournement autoroutier d’Arles.

A vous d’amorcer le dialogue ! A vous de participer !

Accédez aux contributions déjà déposées :


L’ensemble de vos contributions du mardi 5 juillet au mercredi 13 juillet 2011 sont recensées en dessous du formulaire destiné à poser vos questions ou à donner votre avis.

Retour vers l’ organisation et le déroulement de la concertation publique

 
 
non a l’autoroute en camargue Contournement autoroutier d’Arles contre le contournement autoroutier d’Arles tracé VSV Pour le projet Sud Pour le projet Sud petition Contournment autoroutier d’arles arreter de tout detruire autoroute ARLES tracé autoroute en camargue NON à l’autoroute en Camargue !!! concertation contournement autoroutier d’Arles - désengorgement Pont de Crau Pour le projet sud Autoroute : Jean qui pleure et Jean qui rit Désinformation des principaux intéressés Auto-route en Camargue Construction de l’autoroute Le contournement autoroutier d’Arles est plus que nécessaire, il est URGENT ! Contre le passage de l’autoroute en plein centre-ville d’Arles. Quartier balarin L’ACEN s’oppose au tracé VSV LE BRUIT Pour le contournement autoroutier VITE, VITE LE CONTOURNEMENT Oui pour la déviation Nuisances sonores : pose de murs anti-bruit Pour l’autoroute Ras le bol Mur anti-bruit Non à l’autoroute en camargue Non au projet actuel de contournement autoroutier Environnement urbain contre environnement naturel : un marché de dupes Choix du tracé : le plus judicieux? Oui au contournement sud de la ville d’Arles de l’autoroute Soutien au tracé Sud-Vigueirat ; comment réduire les délais de réalisation du projet? Le contournement d’Arles : une évidence. Pour le contournement autoroutier d’Arles On asphyxie des milliers d’habitants à Arles et on préserve quelques hectares de rizières bourrées de pesticides ? De qui se moque-t-on ? N’mporte quoi !!!parce que c’est compliqué et cher !!!on choisit la courte vue !! Un forum de dupes ! Le contournement VITE OUI au contournement et vite Non a une autoroute en Camargue Le projet Sud : un projet archaïque à arrêter de toute urgence ! CONTRE LE PROJET SUD Projet déviation autoroute Non a l’autoroute en camargue Non à l’autoroute de contournement Un contournement, et vite !!! Contre le projet aberrant de contournement actuel d’Arles - Pour une meilleure information Déviation de Arles Autoroute Arles Camargue Oui, il faut soulager les habitants de la Roquette, Non, ce tracé n’est pas la solution Non à l’autoroute en Camargue ! Le patrimoine en danger Contre l’autoroute devant traverser la Camargue Auto-route Camargue Les élus Europe Ecologie – Les Verts ne sont pas favorables à ce projet autoroutier Il est indispensable que le contournement sud soit rapidement et définitivement approuvé Non à l’autoroute en Camargue Contre le passage de l’autoroute en plein arles Contournement autoroutier d’arles Une epée de Damocles sur le toit des arlesiens ?

non a l’autoroute en camargue

Description :
pourquoi abimer ce si beau paysage par une autoroute ?
je suis tout a fait contre ce projet

Contournement autoroutier d’Arles

Description :
Bonjour,
Je suis absolument contre ce projet. La municipalité brille par sa désinformation (informations tronquées voir fausses) sur le sujet pour ne pas dire sa non information. Les habitants de tête de Camargue ne sont pas du tout informés.
C’est assez, finissons d’engraisser les sociétés d’autoroute sous prétexte de progrès ! D’autre part, j’ai utilisé pendant trois mois tous les jours la portion de voie rapide d’Arles à Salon, je peux vous dire qu’il n’y a pas de gros trafic de poids lourds. Ils préfèreront toujours utiliser une portion non payante, via FOS sur mer.
Le fait de couper l’accès aux quais du Rhône a eu pour résultat d’engorger encore plus le sud de la ville et donc le pont dit "Nouveau Pont"(d’où le raz le bol des usagers et riverains), très bonne opération de manipulation ...
Mais peut-être que le désengorgement attendu est surtout un moyen de promouvoir des projets plus vaste d’immobilier ? Il serait intéressant de savoir ce que va devenir l’ancienne papeterie au bord du Rhône et qui borde la voie rapide sur un côté ...
Les accès au nord de la ville sont plutôt mal mis en valeur, alors qu’il y a un pôle économique important, et un pont sur le Rhône à ce niveau serait un vrai plus pour la circulation des riverains, camarguais ou touristes.
j’espère que ce projet n’aboutira pas !
Bien cordialement, Nicole BONFILS

contre le contournement autoroutier d’Arles tracé VSV

Description :
Il s’agit d’un projet dépassé et dangereux , conçu dans les années 90 , ne prenant en compte ni la biodiversité , ni la santé publique, qui doit être abandonné au profit d’une réalisation cohérente et moderne conformément à un programme d’aménagement durable traitant en priorité la réduction des pollutions de la RN 113.
Remettre la RN 113 aux normes les plus modernes en matière de pollution et de sécurité , REAMENAGER L’EXISTANT ! car le projet VSV ne règlera absolument pas les problèmes liés à la RN 113.
Ce tracé VSV apparait comme un vestige inquiétant des politiques d’aménagement brutal et ruineux qui ont saccagé notre pays .
Le projet VSV doit être définitivement abandonné , et la question de l’opportunité d’un contournement autoroutier d’Arles doit être sérieusement débattue .

Pour le projet Sud

Description :
Rappelons avant tout que la ville d’Arles est inscrite au patrimoine mondial de l’Unesco ; cela devrait suffire à abandonner l’idée de transformer la RN113 en autoroute.
Et d’autre part, le projet Sud ne touche pas au parc naturel de Camargue. (ou alors il faudrait décider d’un agrandissement conséquent de son périmètre)

Pour le projet Sud

Description :
Il est très surprenant de constater le nombre d’interventions en faveur de quelques privilégiés soucieux de leur bien-être et du calme dans leur mas ou au bord de leur piscine et de voir le peu de commentaires sur les nuisances déjà vécues par plus de 5 000 personnes vivant à Arles à proximité de la RN 113 !
Devrions nous à tout prix dire oui aux flamands roses et à la Camargue et non aux habitants d’une ville déjà à la limite de l’asphyxie, une ville inscrite au patrimoine de l’Unesco. Surtout que le projet présenté ne semble nullement une menace pour la Camargue...
alors OUI au contournement Sud de la ville d’Arles !

petition

Description :
vous pensez pas qu il est deja en voix d extinction le parc naturel de camargue ?

Contournment autoroutier d’arles

Description :
il me semble urgentissime que les travaux de contournement de la ville soient entamés et que le réseau autoroutier sud trouve une véritable continuité.
Donc que les dernières dispositions soient prises et avançons vers l’avenir.

arreter de tout detruire

Description :
bonjour !!!!
vous risquer de detruite toute cette magnifique region !!!! son eco systeme et pour nous habitants d’arles !!!! quel est notre avenir !!! faites la passer ailleurs votre autoroute !!!!!
en plus a quoi cela sert de classer des sites en zone protegee si on ne les respecte pas !!!!!
en colere juste !!!!

autoroute ARLES

Description :
Pourquoi tracer encore au coeur des villes une autoroute ?
Les exemples de Paris (obligation de passer par Paris si l’on vient de Strasbourg pour aller à Orléans, par exemple), de Reims ou de Tours (autoroutes dans la ville traversées par des millions d’automobilistes qui ne mettront jamais les pieds à Reims ou à Tours, pour ne citer que ces villes).
Arles, ville plus petite, au charme indéniable et à l’architecture rare, ne mérite pas d’être asphyxiée, par cette voie de PASSAGE intense. Je sais déjà la pollution, sonore entre autres, de la voie rapide actuelle et je n’ose l’imaginer transformée en autoroute.

tracé autoroute en camargue

Description :
Ce serait un véritable scandale !
Messieurs, réveillez-vous : laissez nous notre patrimoine intact sinon nos petits enfants ne sauront pas ce qu’est un oiseau (il y a beaucoup d’espèces en camargue), un cheval (la race camargue est reconnue) et un taureau (ils ont déjà beaucoup souffert des maladies).
De grace, laissez notre CAMARGUE INTACTE ! Merci d’en prendre acte.

NON à l’autoroute en Camargue !!!

Description :
Ceux qui approuvent ce projet immonde n’ont aucun idée de ce qu’ils s’apprêtent à détruire !!
La Camargue est l’unique région sauvage aux agricultures biologiques de France ! laissons-là en paix ! Et les animaux hors du commun qu’elle acceuille. Laissons la nature tranquille !
Il y a mieux à faire qu’une autoroute ! Par exemple refaire les routes !
NON ! NON ! et encore NON !

concertation contournement autoroutier d’Arles - désengorgement Pont de Crau

Description :
Je vis à Arles depuis 2000, j’ai vécu dans jde nombreuses villes grandes et moyennes (Nancy, Reims, Rouen, Aix, Vannes.....Je pense pouvoir dire que c’est pratiquement la pire situation que j’ai vécu de pire pour pouvoir me rendre à mon travail.
Ce contournement permettra de ne plus subir des pertes de temps épouvantable notamment aux heures de pointes. Durant la journée, les ronds-point de Pont de Crau sont régulièrement bouchés. J’ai très souvent l’impression d’être bloquée chez moi à certaines heures. Ces embouteillages sont eux aussi source de pollution puisque des centaines de véhicules consomment et rejettent leur gaz d’échappement pendant toute la durée où ils sont pris dans l’empbouteillage.
Cet axe par ailleurs permettra plus de sécurité pour ceux qui sortent de la ville et sont obligés d’emprunter la voie express actuelle, sur laquelle, régulièrement surtout l’été vous vous retrouvez coincés parfois plusieurs heures, notamment en revenant de Saint Martin de Crau jusqu’au péage autoroutier.

Pour le projet sud

Description :
13km manquants entre le sud de l’Espagne et le sud de l’Italie !!!! Il serait temps de terminer cette autoroute.
Je comprends que cela contrarie ceux qui vont être concernés par ce tracé. Mais l’intéret particulier doit s’effacer devant l’intéret général.
Alors, n’attendons plus. M.O

Autoroute : Jean qui pleure et Jean qui rit

Description :
Si à Saint-Martin-de-Crau, la future autoroute fait des heureux, dans notre quartier (Barriol, Semestres, Plan du Bourg) ce n’est pas du tout le cas, même si bon nombre d’habitants s’accordent à reconnaître que ce contournement devient chaque jour un peu plus indispensable.
Dans le numéro spécial sur le contournement autoroutier, la DREAL PACA, qui ne manque pas d’air, retient parmi les 3 objectifs de l’opération : « contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des riverains de la RN 113 au droit d’Arles et de Saint-Martin-de-Crau. »
Pour être plus précis, l’Etat aurait dû ajouter que cela concerne 5 000 riverains et que cet objectif sera réalisé au détriment de la qualité de vie des quelques 8 000 riverains du futur tracé à Barriol, aux Semestres et au Plan du Bourg.
Et encore, nous ne sommes pas sûrs que la future utilisation de la R.N. 113 « requalifiée » n’engendre pas des nuisances pour les quartiers de la Roquette et de Trinquetaille ! Ni que les habitants de Pont de Crau ne soient pas dérangés par les nombreux poids lourds qui, à partir de l’autoroute, vont remonter vers le Nord (où se trouve l’activité économique de la ville) en utilisant la rocade Est (R.N. 570).
Les impatients qui réclament l’autoroute à cor et à cri vont peut-être le regretter !
Quand au « processus de travail et de concertation intense…conduit par le maître d’ouvrage », mentionné dans le bulletin, les citoyens et les associations qui y ont participé l’on trouvé bien insatisfaisant ! En 1995, la D.D.E. a présenté une dizaine de solutions (5 au Nord de la ville, 5 au Sud). Avec l’ARPA, nous avons réussi à faire étudier une 11ème solution : le tracé enterré ou variante sous fluviale. Malheureusement, l’étude a été bâclée et présentée de manière à inquiéter les riverains de la Roquette (énormes cheminées d’évacuation du tunnel) et les contribuables (coût exorbitant).
Ensuite, l’Etat a sorti de son chapeau une 12ème solution : la variante Sud Vigueirat qui, comme par hasard, a été retenue par le ministre (en 2005). Et à l’intérieur de ce fuseau, 2 variantes ont été retenues, pour le secteur de Plan du Bourg, la PB Nord et la PB Sud (voir croquis).
Les appréciations environnementales, fonctionnelles, techniques et socio-économiques de ces deux variantes sont identiques pour 13 critères, 3 sont défavorables pour la variante Nord et deux pour la variante Sud.
Notre association s’est positionnée en faveur de la variante Sud qui est plus éloignée du secteur le plus dense en habitations du quartier. Et bien, pas de chance, c’est la variante Nord qui a été retenue comme la variante préférentielle du maître d’ouvrage !
D’aucuns affirment que les associations ont été enfumées par l’Etat et qu’il nous a fait perdre notre temps alors que le choix du tracé était acquis dès l’origine. Peut-être ont-ils raisons !
Albert LAUGIER, Secrétaire de l’Association Sud Semestres-Plan du Bourg

Désinformation des principaux intéressés

Description :
Habitante et Professionnelle de Gimeaux, j’ai suivi au fur et à mesure des années l’évolution de ce projet mais je n’ai jamais reçu d’information venant d’Arles directement : j’ai récupéré les infos par quelqu’un habitant St Martin de Crau. Je n’ai jamais eu la visite de qui que ce soit et donc si enquête publique il y a eu, je n’ai pas eu l’honneur d’y être conviée. Le tracé retenu actuellement va contourner mon domicile à environ 300 mètres par l’Est et passer ensuite environ 200 mètres au Nord. Les décisions sont prises sans nous consulter. C’est absolument inadmissible. Pourquoi n’avons donc nous pas, habitants de Gimeaux, reçu d’information depuis toutes ces années (réelle enquête publique ou journal d’information)?

Auto-route en Camargue

Description :

Comment ose-t-on gâcher un des rares endroits en France encore sauvage et si beau ? Il devrait demander plus de protection au contraire, et faire parti des endroits protégés ! Qu’en pensent les ornithologues ? tous les scientifiques qui étudient dans ce domaine sauvage et privilégié? les manades ?

Cet endroit devrait être protégé par l’U.N.E.S.C.O. il est unique et précieux !

j’ai du mal , même, à croire que l’on puisse avoir l’idée d’une construction de ce genre dans un écrin naturel qui ressource tant de richesses fragiles. En espérant que les gens se lèvent contre ce projet incongru.


Construction de l’autoroute

Description :
Je suis d’accord pour le contour proposé de construction d’autoroute qui permettra de désenclaver la route nationale traversant Pont de Crau.

Le contournement autoroutier d’Arles est plus que nécessaire, il est URGENT !

Description :
Après moult réunions de concertations , expositions ,propositions de tracés, prévisions budgétaires, nous arrivons enfin vers 2012, année prévue pour la construction du tronçon manquant de l’autoroute. En effet, c’est une nationale , aménagée en 4 voies de circulation dense ,qui passe actuellement sous nos fenêtres au centre ville.Le trafic de transit sur la RN 113 et la RN 572 déverse chaque jour ses milliers de poids-lourds et de voitures , longeant en grondant le centre ancien, ( secteur sauvegardé). Le bruit est conséquent et continu, la pollution des gaz d’échappement est énorme, la poussière brassée à chaque instant se dépose continuellement sur les meubles dans nos maisons, et bien plus grave ,altère la qualité de l’air que nous respirons. Nous sommes lentement mais sûrement empoisonnés ,année après année ,par ces nuisances.Nos enfants aussi. Nous sommes des milliers d’habitants riverains de cette nationale infernale et nuisible. Il est temps que le projet aboutisse, et que la population soit ,elle aussi, sauvegardée ! Si quelque mas privé se trouve proche du nouveau tracé, je compatis ; cependant , quelque puissant que soit ce propriétaire opposant au projet, l’intérêt général prime.Ainsi que le soutiennent monsieur Vauzelle, Président de Région, et Monsieur Schiavetti, maire de notre ville, le projet doit aboutir ! Et le tracé s’éloigner des habitations, tel que prévu en passant au sud. Et que les soi-disant "écologistes " qui crient au loup pour atteinte à la Camargue pensent d’abord aux habitants ! Les rizières de Camargue, régulièrement arrosées de pesticides par hélicoptère,mais aussi de subventions juteuses, ne sont plus depuis longtemps un territoire "écologique". Mais ceci est une autre question...

Contre le passage de l’autoroute en plein centre-ville d’Arles.

Description :
Cette aberration d’avoir conçu un jour le passage autoroutier d’Arles en plein centre ville doit cesser ! Il fut envisagé un temps la mise en voie souterraine du trafic , sans changer le tracé existant. Le projet prévoyait en autres délices, la construction de douze bouches d’aération avec ventilateurs géants, pour distribuer les gaz d’échappement à plusieurs endroits dans le vieux quartier d’Arles...façon méthodique et étudiée d’asphyxier la population ? Comme j’habite aux premières loges de ce vieux quartier, je me sens concernée. Et avec moi la santé de milliers de riverains des quartiers sud ,et de Trinquetaille. On imagine bien l’élégance moderne et mortifère de ces douze cubes de béton au milieu des maisons , en fond de nos ruelles étroites.On imagine aussi un jour d’incendie au fond du tunnel ; tragédie évitable. On imagine un blocage de cette voie souterraine,sans possibilité de délestage en centre ville .Cela aussi nous pouvons l’éviter. Pour toutes ces raisons, et le coût du projet souterrain étant supérieur à celui d’un tracé de contournement évitant la ville, le projet fut abandonné. Et c’est heureux !Vivement le démarrage des travaux ,et le contournement au large des habitations, par le tracé dit "VSV" étudié par la DDE .

Quartier balarin

Description :
Habitant le quartier Balarin , à l’est , là où la drs2 va débuter, nous, ma femme et moi, sommes inquiets sur les perturbations sonores qui ne cessent de croitre au vu du trafic qui augmente et nous souhaiterions savoir si des dispositions pour les riverains de la route de la gare ont été envisagées? mur anti bruit ou autres. cordialement, Mr et Mme Montanari

L’ACEN s’oppose au tracé VSV

Description :

Bonjour,

Je vous écris au nom de l’association Arles Camargue Environnement et Nature. Nous avons bien compris que cette "concertation" avait pour but de donner notre avis sur les différents fuseaux.

Comment ce tracé bleu a-t-il été choisi ? Une option préférentielle avait été avancée par le comité de pilotage alors que la concertation avec le groupe de travail n’était pas terminée.

La raison invoquée était la proximité des élections municipales qui soumettent les fonctionnaires de l’état à un droit de réserve.

En Juin 2011 la DREAL nous présente l’option différente surtout au niveau de la Draille Marseillaise.

Nous ne choisirons pas de fuseau car nous car nous nous demandons comment une infrastructure, rejetée en 1995 par le médiateur Monsieur Astier car trop destructrice, a-t-elle pu être qualifiée de conforme au Grenelle de l’environnement.

Nous avons assisté à toutes les présentations. Voici notre avis :

Général samedi 18 juin : le Développement durable aurait voulu qu’un projet aussi couteux soit fait en concertation avec Beaucaire, Tarascon etc.

Thème environnement du mardi 21 juin : sept sites Natura 2000 sont traversés avec destruction d’espèces protégées et diminution du périmètre du PRNC afin de faire passer une infrastructure qui n’est encore qu’un projet.

Thème nuisances sonores du mercredi 28 juin : amélioration pour les habitants de Trinquetaille mais impacte un plus grand nombre d’habitants dans les quartiers de Sud Semestre Plan du Bourg et de Barriol avec en plus une infrastructure comprise entre 9 mètres et 15 mètres.

Thème Foncier du samedi 25 juin : le trace bleu est celui qui impacte le plus de maisons sur la Draille Marseillaise.

Thème Agriculture du samedi 2 juillet : 2/3 du fuseau est en zone agricole impactant les foins de Crau AOC et ses conséquences sue la nappe phréatique, des élevages de bovins et ovins, des cultures biologiques, des propriétés qui alimentent nos marches en fruits et légumes.

Projets connexes du lundi 4 juillet : la N 113 existera toujours même transformée. L’autoroute n’a aucune incidence sur la rénovation des Ateliers. L’autoroute n’est pas propice au tourisme (effet de tuyau) et aura un effet néfaste sur les hôtels et grandes surfaces de Fourchon. Le RD 35 ne soulagera pas Barriol car les voitures sortant au sud remonteront l’avenue Louis Vissac. Proximité de l’autoroute et du pont Van Gogh. Politique de déplacement insuffisante avec nécessite d’un pont au Nord de la ville. A l’heure actuelle toute la circulation passe par le boulevard des Lices les bords du Rhône étant fermés. Et le financement de ces projets ?

Cordialement

M-J Taddei


LE BRUIT

Description :
Habitant tout près de la voie rapide dans le quartier de la Roquette, je demande avant toute chose qu’intervienne la commission qui détermine si un lieu est classé "point noir" bruit.Dans ce cas, l’état DOIT( loi récente) mettre en œuvre un dispositif de protection ( mur anti bruit, revêtement, vitesse limitée). En ce qui concerne ce grand projet et suite aux différentes lectures et avis il n’est pas facile de trancher "objectivement". Habitant près de la voie rapide, je dirais "individuellement" OUI au contournement. Par respect pour l’environnement, je dirais NON à la construction d’une nouvelle autoroute aux portes de la belle Camargue. Alors quelle solution?
- Limiter au lieu d’augmenter le trafic camion et voiture (développer le transport par train pour les camions)
- Instaurer un péage "local" à 1 euro entre la gare actuelle de péage et ST martin ( 750000 véhicules par jour = 75 000 euros), gratuit pour les voitures transportant plus d’un passager....(covoiturage.com vous connaissez?)
- Creuser un tunnel...oui ça coute cher...mais ça rapportera encore bien plus d’argent à celui qui l’exploitera.Il y a bien un tunnel sous le mont-blanc, sous la manche, sous le port de Marseille, pourquoi pas un sous le Rhône avec parois vitrées qui donneraient directement sur les vestiges romains (ainsi, pas besoin de remonter la fameuse barque, ni de la découper en mille morceaux, ni de la traiter, ni de construire une nouvelle aile au musée bleu) Bref, L’utopie n’est-elle pas souvent plus réaliste que les propositions actuelles, souvent sources de destructions. Pour l’instant, moins de bruit dans la portion "Roquette"...ce serait chouette ! En attendant 20...? Merci et bel été. Eric

Pour le contournement autoroutier

Description :
J’habite à la Roquette, face à la voie rapide, le seul tronçon où il n’y a pas de mur antibruit, j’y habite depuis 20 ans mais ne me suis jamais habituée au bruit généré par la circulation intense des camions, sans parler de la couche de poussière noire, la pollution. Cette voie rapide en plein centre-ville, face à un site classé est une aberration, la transformation en voie urbaine permettra un désengorgement du centre ville et la Camargue ne sera pas plus touchée qu’aujourd’hui alors que des centaines d’arlésiens pourront enfin goûter au calme.

VITE, VITE LE CONTOURNEMENT

Description :
Vite, vite, il faut créer ce contournement d’Arles pour stopper les accidents sur les bretelles d’accès du pont, tellement dangereuses. Vite, Vite, il faut créer ce contournement d’Arles pour raccorder Barriol et Plan du Bourg au centre ville et redonner de l’oxygène à notre belle ville. Vite, vite, il faut contourner Arles avec une autoroute digne du trafic intense qui se concentre dans l’entonnoir du "nouveau pont" depuis de trop nombreuses années.

Oui pour la déviation

Description :
13km manquants entre le sud de l’Espagne et le sud de l’Italie !!!! Il serait temps de terminer cette autoroute. Je comprends que cela contrarie ceux qui vont être concernés par ce tracé. Danger les camions sur ce pont existant. Trop de camion très de la ville.

Nuisances sonores : pose de murs anti-bruit

Description :

Les riverains du lotissement le Domaine du Lac (Saint Martin de Crau) souhaitent un mur anti-bruit afin de limiter les nuisances sonores dues au trafic. La butte en terre actuelle est inefficace. La Mairie dispose de plusieurs pétitions confirmant cette demande (année 2006/2007). Le Ministre des transports de l’époque s’était engagé à répondre favorablement à la demande.

A votre disposition,

Henri Botella


Pour l’autoroute

Description :
J’habite dans le quartier de la Roquette, à 80 m du pont de la 113. D’abord je suis surpris qu’un tel ouvrage ait pu être construit à deux pas du centre-ville et sur des sites archéologiques importants qui restent tout de même une partie non négligeable de la manne économique de cette bonne ville. Le tintamarre de la circulation, du Lundi matin au Dimanche soir, et sa bonne pollution qui va avec ! La Ville coupée en deux parties, mais tout de même reliées par le pont de Barriol. J’entend parler de ce projet depuis 20 ans ! Mais bien sur, qu’il se réalise - vite ! Et que je puisse le voir !

Ras le bol

Description :
Infernale ce genre de discussion . Imaginez vous à 20m de la voie rapide et vous ne pouvez vous imaginez avec une autoroute. Il s’agit d’un quartier classé nous ne pouvons même pas comprendre que le contournement ne soit pas encore réalisé. Que se passe t’il !!!! Pour une ville touristique il existe une aberration :celle de l’autoroute non loin du centre ville. Un habitante du quartier de la roquette.

Mur anti-bruit

Description :

Demeurant au domaine du lac de St-Martin-de-Crau, à proximité de la voie rapide (qui va devenir autoroute avec ce projet), je demande la construction d’un mur anti-bruit. La nuisance actuelle est déjà très importante.

Jean Laurent 29 rue du lac d’Allos 13310 St-Martin-de-Crau.


Non à l’autoroute en camargue

Description :
non à l’autoroute en camargue- biodiversité et protection de la nature priment !

Non au projet actuel de contournement autoroutier

Description :

Contribution de Michèle RIVASI dans le cadre de la concertation publique sur le contournement autoroutier d’Arles

Ayant rencontré les différents acteurs du projet (riverains, élus, associations), je tiens à dresser plusieurs constats préalables quant au choix du tracé et du fuseau arrêté et à la restriction du champ de la concertation publique :

- Pourquoi avoir abandonné en 1996 le tracé V6 qui correspond à l’option arrêtée dite VSV (Variante Sud Vigueirat) au motif qu’il était « très destructeur » de l’environnement pour le réintroduire fin 2002 ?
- S’il y a nécessité d’améliorer et de délester du trafic de transit la RN 113 et les nuisances qu’il engendre pour les riverains (à hauteur de Trinquetaille notamment), pourquoi n’avoir pas mis au débat public l’ensemble des options ayant fait l’objet d’études préalables depuis 1996 : options est, nord… ?
- Pourquoi n’avoir jamais envisagé l’étude et le chiffrage précis de l’enfouissement de la RN 113 afin d’en limiter les nuisances comme le demande pourtant depuis plusieurs années des associations et des citoyens à l’instar de l’association Arles Camargue Environnement et Nature ?
- Pourquoi organiser en pleine période estivale cette concertation publique dont l’objectif paraît être trop orienté puisque le dossier propose un tracé préférentiel parmi différentes variantes sur une bande de un kilomètre ?

Cependant, puisqu’il faut bien respecter le cadre de la concertation publique qui est soumis à débat, permettez-moi de vous exprimer mes plus fortes réserves quant au choix du tracé arrêté.

Tout d’abord, il est aujourd’hui essentiel de préserver nos espaces naturels sensibles et la Camargue fait figure en termes de biodiversité d’espace d’exception. Il est tout aussi fondamental de maintenir l’agriculture paysanne en zone péri urbaine notamment. Or, le tracé proposé doit traverser des zones agricoles dont un bon nombre sont des exploitations labellisées agriculture biologique. De même, le tracé impacte les producteurs de foin de la Crau. Or, la nappe phréatique est alimentée à 65% par l’arrosage de ces agriculteurs. De même, le tracé va toucher des rizicultures camarguaises.

Par ailleurs, le contournement autoroutier d’Arles risque d’ouvrir un axe « aspirateur à camions » lié notamment aux perspectives de développement du Grand Port Maritime de Fos avec les projets Fos 2XL et 3XL. Il est prévu une hausse annuelle de milliers de camions. Il convient de trouver des alternatives au fret poids lourds en exploitant au maximum l’alternative ferroviaire et fluviale.

Dans le même sens, il nous paraît être plus judicieux d’investir massivement pour la réalisation d’un véritable arc latin en Ligne à Grande Vitesse ferroviaire (liaison Gênes – Barcelone) plutôt que de réaliser pour plus de 600 millions d’euros (mais on sait que ce sera plus) le chaînon manquant autoroutier (sur 13 km !) qui va massacrer la biodiversité en Camargue. Nous déplorons d’ailleurs, l’inscription du contournement autoroutier d’Arles dans le Schéma National des Infrastructures de Transports (SNIT) alors même que n’y figure pas la percée sous le Montgenèvre qui offrirait un débouché fret vers l’Italie en train en vidant nos autoroutes provençales d’une partie non négligeable du transit poids lourds.

Le projet soumis à enquête publique nous apparaît donc aujourd’hui écologiquement insoutenable (non conforme d’ailleurs aux lois Grenelle 1 et 2) et socialement inutile. Il convient de réenvisager d’autres scénarios trop vite délaissés.

Michèle RIVASI (députée européenne du grand sud est)


Environnement urbain contre environnement naturel : un marché de dupes

Description :

Un choix fondateur : l’Environnement urbain contre le milieu naturel En lisant attentivement le dossier d’enquête publique il apparaît que la justification de la réalisation de ce tronçon de l’A54 vient de l’incapacité dans laquelle serait la RN113 de supporter des flux plus importants à l’horizon 2020 et au-delà. Néanmoins aucune des variantes proposées n’envisage un réaménagement sur place de la RN 113 et le choix de la réalisation d’un nouveau barreau autoroutier n’est jamais remis en cause. Face à l’agression du milieu naturel c’est la transformation en voie plus urbaine de la RN113 qui apporte sa justification environnementale au projet.

L’opportunité d’améliorer l’environnement des habitants du centre d’Arles justifie la construction d’une autoroute en milieu naturel.

La requalification de la RN113 ; partie intégrante du projet Les études de trafic présentées justifiant ce barreau de l’A54 ont pris en compte le réaménagement de la future ex-RN113. Dans la mesure où les basculements de trafic sont significatifs alors que le niveau de service actuel de la RN113 est relativement élevé et que le futur barreau de l’A54 est proposé à péage c’est un réaménagement complet de la RN 113 qui est pris en compte par les études de trafic.

Le dossier de concertation qui nous est présenté est techniquement fondé sur des études de trafic prenant en compte la requalification de la RN113.

Quelle requalification pour la RN113 ? Le dossier de concertation indique : Une reconversion de la RN 113 en boulevard urbain sera réalisée avec l’aménagement de carrefours et de traversées spécifiques aux différents modes de déplacement ainsi que la réduction de la capacité routière au profit des modes de déplacement doux.

Le boulevard urbain ? La Fiche 28 du CERTU présente le concept de boulevard urbain. On lit page 6 de cette fiche technique : Les carrefours, points singuliers de l’aménagement Afin d’insérer un boulevard dans la vie locale, les échanges doivent se faire à niveau. La distance entre deux carrefours influe sur la possibilité réelle de voir se développer d’autres usages que la seule circulation automobile. La sécurité du piéton n’est plus assurée si l’on espace trop les carrefours, en raison de la vitesse acquise par les véhicules et de la trop grande distance entre les passages pour piétons. Pour ces raisons de sécurité, mais aussi pour assurer la perméabilité entre le boulevard et les quartiers traversés, le rythme de succession des carrefours ne devrait pas excéder 200 à 300 mètres.

La promesse de requalification de la RN113 est d’importance, un boulevard urbain est caractérisé par des carrefours à niveau (carrefour giratoire ou carrefours à feux).

La promesse n’engage que celui qui la reçoit La RN 113 fera l’objet d’un déclassement de voirie et les collectivités locales auront la charge de cette nouvelle voie. L’établissement précis de la domanialité respective de cette voie ainsi que la prise en charge financière de sa requalification restent à préciser entre l’Etat et les collectivités. La ville d’Arles prévoit une délibération qui affirme son positionnement pour assurer la maîtrise d’ouvrage de l’étude portant sur la requalification de la RN 113 et mobilisera ses partenaires pour l’accompagner dans ses réflexions sur la requalification. Une étude de requalification est prévue pour être engagée par la ville à l’été 2011. Une démarche de concertation locale (associant CIQ, riverains, associations,…) sera conduite ultérieurement par les collectivités locales spécifiquement sur le projet de requalification, celui-ci ne faisant pas l’objet, en tant que tel, de la présente concertation publique.

Tant que le réaménagement de la RN 113 en boulevard urbain n’est pas complètement intégré et financé par le maître d’ouvrage du barreau autoroutier le dossier de concertation ne fait que présenter d’hypothétiques financements pour des aménagements possibles mais sans qu’aucune certitude ne soit donnée sur leur réalisation. Sans l’assurance de la requalification de la RN113 le dossier de concertation n’est qu’un marché de dupes.

Jacques HERSANT Ingénieur Centrale-Lille 1980, MBA1986 Enseignant les transports à Sciences-Po Paris Ancien secrétaire général du GART

40, rue Jean Granaud 13200 Arles


Choix du tracé : le plus judicieux?

Description :
Bonjour, le prolongement autoroutier entre St Martin de Crau et le péage au-delà d’Arles est d’une importance capitale pour éviter le passage dangereux des véhicules notamment des camions sur la voie rapide au droit du centre urbain d’Arles. Cependant il me semble qu’il aurait été préférable de faire passer l’autoroute au Nord d’Arles et non au Sud. cela aurait permis la construction d’un pont supplémentaire au Nord d’Arles qui fait aujourd’hui défaut. Pourquoi le choix du tracé Nord n’a pas été retenu? est-ce seulement en raison de la présence de l’Abbaye de Montmajour? Que l’on me fasse alors la preuve qu’aucune autoroute ne pas à proximité d’un monument historique. en plus ça le mettrait en valeur !!! me dire que c’est à cause du patrimoine écologique... il n’y en a pas davantage au nord qu’au sud d’Arles !!!! en raison du sous-sol? pas de raison particulière non plus... la création d’un pont ou d’une infrastructure dénaturant la paysage de la vallée des Baux et des Alpilles, je peux l’entendre, et encore... mais cela voulait aussi dire passer au travers des propriétés de certaines personnes au pouvoir d’achat inimaginable pour le commun des mortels et là nous touchons du doigt les intérêts des uns et des autres... cela voudrait-il dire qu’au sud il n’y a pas de milliardaires pour s’interposer au projet? Et lorsque le barreau sud sera fait, qui va entretenir la N113? et qui va être garant du pont à double voie qui enjambe le Rhône actuellement? Au plaisir d’avoir des réponses. EV

Oui au contournement sud de la ville d’Arles de l’autoroute

Description :
En tant que riveraine de la Roquette, qui au quotidien subit les nuisances sonores de cette voie rapide, je pense d’abord à tous les enfants de ce quartier qui grandissent dans cette atmosphère de pollution à cause du trafic de la RN113. Ils ont le droit de grandir dans un environnement sain ! Alors OUI OUI OUI au contournement pour que la ville garde bien sur son charme mais surout pour une qualité de vie meilleure pour tous PETITS et MOINS JEUNES.

Soutien au tracé Sud-Vigueirat ; comment réduire les délais de réalisation du projet?

Description :
je suis absolument pour le contournement autoroutier de la ville et le plus vite possible ; notre ville est coupée en deux et nous souffrons de pollutions et nuisances multiples. Aucun mur anti-bruit depuis 30 ans avec un flux de voitures et de camions de plus en plus important. Comment accélérer ce projet? C’est ma seule question.

Le contournement d’Arles : une évidence.

Description :
Si ce tracé est retenu, nous habitants de Raphèle demandons à ce que les accès et sortie actuels sur la voie rapide soient conservés (une sortie venant d’Arles et un accès vers Salon-Fos). Quelles sont les solutions prévues pour ces connections. Que prévoyez vous pour contrer les nuisances sonores d’une deux fois trois voies futures, déjà très importantes aujourd’hui dans l’ensemble du village de Raphèle. Il faut absolument réduire la circulation sur la RD453, qui est déjà très accidentogène. Nous comptons sur le contournement d’Arles pour désengorger Pont de Crau.

Pour le contournement autoroutier d’Arles

Description :
Il faut que le projet de contournement soit rapidement approuvé après tant d’années de retard. La pollution sonore, la pollution visuelle engendrées par cette voie rapide est insupportable pour tous les habitants du centre ville d’Arles ; sans parler des accidents mortels trop fréquents sur les bretelles d’accès. Nous ne pourrons supporter plus longtemps qu’une ville classée au patrimoine mondial de l’humanité soit traversée par une quasi-autoroute qui draine le trafic de l’arc méditerranéen. Le contournement Sud s’il est bien aménagé avec des murs anti-bruit ne présentera plus ces pollutions et ces risques et son tracé n’entame en rien la beauté des paysages de Camargue. Après de nombreuses années de concertation, il est maintenant urgent d’agir !

On asphyxie des milliers d’habitants à Arles et on préserve quelques hectares de rizières bourrées de pesticides ? De qui se moque-t-on ?

Description :
J’entends que 13 KM d’autoroute qui sont prévus dans les rizières "massacreraient" la Camargue toute entière ; que ces rizières sont des "temples écologiques sacrés" !!!Alors que les pesticides y sont régulièrement déversés par hélicoptère, et les subventions peut-être aussi... Mais les milliers d’habitants d’Arles riverains de la voie rapide, empoisonnés jour après jour par un trafic en augmentation constante, eh bien, ils peuvent crever tranquilles ? Ce ne sont pas des habitants "écologiques " sans doute ???? Les enfants ,et les bébés arlésiens ne font pas partie de l’écosystème à préserver? Peut-on nous considérer comme des êtres vivants ???? Si ce contournement autoroutier ne se fait pas, je propose que chaque habitant riverain de la nationale infernale, et nous sommes très nombreux , porte plainte pour mise en danger consciente de la vie d’autrui. Asthmes, maladies respiratoires, stress continuel dû au bruit intense,dépôts de poussières noires toxiques facilement analysables sont autant de preuves que nous pourrons porter devant les tribunaux pour atteinte à notre santé.Le lobbying actuel ,visant à faire stopper le projet de contournement pour quelque intérêt de propriété privée, sous couvert de protection de la Camargue,oublie la santé de milliers de femmes ,d’hommes, et d’enfants qui vivent à nos côtés. Tous les quartiers sud d’Arles sont touchés ; le quartier de Trinquetaille est touché. Personnellement atteinte d’un cancer, je ne manquerai pas de défendre le droit à un environnement sain pour les habitants d’Arles. Nous sommes empoisonnés par ce trafic en centre ville ,et cela suffit !

N’mporte quoi !!!parce que c’est compliqué et cher !!!on choisit la courte vue !!

Description :
le texte que j’avais écrit n’est pas passé donc en résumé, la solution Viguerat !autoroute privée, payante avec parking de 12hect, aspirateur de camions, ne sera pas empruntée par 60% des gens du pays comme moi qui prendront toujours la 113 qui ne sera jamais un Bd urbain !!!donc la tache polluante pour la nature et les habitants coté 113 se rajoutera celle des habitants coté camargue !!!sans compter le doublement des voies de la rocade nord d’arles pour les camions vers le port d’arles et la Zone industrielle de Tarascon, nouvel aspirateur a camions qui rendra la départementale Arles Avignon encore plus mortifère !!! Pourquoi les élus depuis 20 ans ne sont pas arrivés a minima a réduire la vitesse sur la 113 de 90 a 50 kms heure jusqu’au carrefour des stes maries,et faire un revêtement au sol ;antibruit, antivitesse à partir de la caserne des pompiers !!!POURQUOI? Enfin, à site exceptionnel solution exceptionnelle, seul endroit en Europe où il manque 15 kms d’autoroute !ds un site classé patrimoine UNESCO !!!à Millau !on a bien trouvé !!!UNESCO,EUROPE,ETAT,DEPARTEMENT,REGION !!!!les dossiers existent et les elus???????,DESESPERANT !!!!’(habitante stes Maries de la mer)

Un forum de dupes !

Description :
Ouvrir un forum d’échanges sur le site internet de la DREAL PACA sans installer quelques verrous (par exemple obliger les internautes à signer leur intervention) abouti à un forum de dupes. Les "NIMBY" se déchaînent en se cachant derrière l’anonymat. NIMBY est l’abréviation de "Not In My Back Yard" (en français : pas dans mon arrière cour). Ce qui se traduit en réalité par : "pas chez moi, mais ailleurs". Autrement dit : chez le voisin !!! Donc, la plupart des contributions ne sont pas signées, seule une minorité l’est. Ainsi, tous les habitants de la Roquette (sauf un, merci Eric) qui se sont manifestés l’ont fait anonymement. Ils ne veulent plus que la voie rapide leur pourrisse la vie mais que le futur contournement autoroutier aille pourrir la vie de leurs concitoyens de Barriol, les Semestres et Plan du Bourg. Je rappelle que jusqu’à présent 5 000 riverains sont concernés et que par la suite plus de 8 000 riverains seront concernés par les nuisances de l’autoroute ainsi que par le trafic des véhicules, dont de nombreux poids lourds, qui remontera vers le nord de la ville. Donc, le tracé proposé est une aberration. Albert LAUGIER

Le contournement VITE

Description :
habitant la Roquette depuis 18 ans le bruit incessant des véhicules devient un véritable fléau. Le nombre impressionnant de camions qui circulent, klaxonnent quand l’on s’engage sur cette voie rapide, le bruit continuel sur les joints de dilatation sont des nuisances permanentes. Combien de fois ce tronçon est bloqué à cause d’accidents, de pannes, encore dernièrement sur le pont un camion causant des bouchons incroyables. que je sache le tracé ne coupe pas la Camargue, ne l’anéantie pas comme veulent le faire croire les quelques habitants de ce bord, c’est louable de vouloir défendre son petit lopin de terre mais il faut savoir accepter que le nombre de véhicules est croissant et qu’une solution est nécessaire. Alors OUI VITE LE CONTOURNEMENT pour la santé de tous et surtout celle de nos enfants futurs adultes

OUI au contournement et vite

Description :
qu’il est moche de lire que la camargue sera détruite, elle ne se résume pas à une petite bande de terre à proximité de la ville ne vous inquiétez pas les défenseurs de la Camargue il vous restera toujours assez de terre, très privée d’ailleurs (on ne peut même pas accéder à vélo ou à pied) pour élever vos taureaux, faire nicher les flamands et les moustiques que l’on aime aussi, enfin sauf ces derniers. Mais pour nous la santé de nos enfants passe avant eux c’est légitime ,non !

Non a une autoroute en Camargue

Description :
A l’heure du réveil écologique collectif, comment un tel projet peut-être encore soutenu? Et avec quelle hypocrisie ! Laisser penser aux habitants de la Roquette que c’est ainsi, en détruisant la Camargue qu’ils retrouveront une tranquillité sonore. Quelle belle moquerie alors que des murs anti-bruits auraient du être construits à ce niveau depuis bien longtemps et qu’un aménagement de la route existante en autoroute avec les protections sonores légales les protégeraient beaucoup plus. Quelle désinformation locale choquante. Le contournement autoroutier Sud est obsolète. Il a été conçu dans les années 90 dans le précipitation et sans réelle considération des options plus modernes et respectueuse de l’environnement. Faite de cette autoroute un vrai projet plutôt qu’une obstination déraisonnee. Un aménagement de l’existant pourrait être l’occasion d’un beau projet architectural et écologique qui pourrait comprendre une couverture de l’autoroute au niveau de la roquette, un aménagement du pont, un exemple plutôt qu’une erreur irréversible. Il faut absolument reconsidérer ce projet avec un soucis de préserver notre patrimoine naturel et avec les moyen actuels.

Le projet Sud : un projet archaïque à arrêter de toute urgence !

Description :
Le projet Sud est un très mauvais projet qui ne répond en rien aux objectifs assignés au projet autoroutier :
- il ne fait économiquement aucun sens puisqu’il ne dessert pas les régions commerciales et industrielles du nord de la ville ; il va a l’encontre du tourisme vert local, il détruit le patrimoine naturel et l’élevage et l’agriculture biologiques qui sont des activités locales importantes économiquement et culturellement
- il est une véritable catastrophe écologique : il aurait des conséquences irréversibles sur la faune et la flore locales déjà si fragiles et qui méritent a l’inverse une meilleure protection
- il est soutenu par des habitants de la Roquette qui souffrent du bruit occasionné par la route nationale actuelle mais ces derniers sont insuffisamment conscients des autres possibilités beaucoup plus efficaces qu’un aménagement de la route existante pourraient occasionner. Réveillez-vous, acceptez que la DDE et les autorités locales ont fait avancer un mauvais projet, un projet tout simplement archaïque et réfléchissons vraiment avec nos moyens et nos objectifs écologiques actuels a un vrai projet. Le droit a l’autoroute des années 90 est aujourd’hui grotesque et n’existe plus. Il a été remplace par un droit a la protection de notre patrimoine naturel. Nous avons un devoir de conscience vis a vis des générations a venir et ne pouvons laisser un tel projet de réaliser. Nous nous battrons.

CONTRE LE PROJET SUD

Description :
Il s’agit tout simplement d’un mauvais projet qui ne s’inscrit aucunement dans un programme d’aménagement durable et qui est beaucoup trop destructeur de notre patrimoine naturel. Il faut aménager la route existante, notamment en aménageant des murs anti-bruits. Cela aurait du être fait depuis bien longtemps. Quelle honte que d’utiliser le ras le bol collectif des riverains de la Roquette face aux nuisances sonores causées par la route nationale existante pour publiquement justifier un mauvais projet conçu il y plus de 10 ans dans la précipitation et avec une considération manifestement insuffisante des vrais autres possibilités. Il faut tout simplement arrêter ce projet, installer des murs anti-bruits et aménager la route existante.

Projet déviation autoroute

Description :

personnellement je trouve cela positif qu’Arles soit si bien desservie et accessible, cependant le pont autoroutier est clairement une verrue au milieu du paysage arlésien, le bruit est également une nuisance pour le quartier de la roquette, de plus la bretelle d’insertion Arles centre, même si je ne connais pas les normes, me semble bien trop courte même à 90km/h, il n’est pas rare d’entendre les poids lourds jouer du klaxon lorsque la route leur est coupée. Que dire du cirque romain enseveli sous l’autoroute ! La Camargue est un espace naturel à préserver c’est certain, elle est cependant assez vaste pour qu’un tel contournement n’altère en rien ses qualités attractives, ou anéantisse sa faune et sa flore. Pour ma part je préfère les vestiges du cirque romain, et la tranquillité en ville plutôt qu’une ballade dans les rizières pour le moins monotones. Mais cela reste personnel.

Merci cordialement Antonot Camille


Non a l’autoroute en camargue

Description :

L’objet de cet email est d’exprimer une forte opposition au contournement d’arles tel que envisage. Si les intérêts économiques sont louables, le prix à payer en terme de dommage irréversible sur le site de la camargue et donc de la région serait disproportionné. Ce site est unique et sa préservation à l’état relativement sauvage en fait à ce jour et certainement pour les années à venir un endroit très privilégie. L’évolution des modes de vie et une préoccupation grandissante de l’opinion publique pour la préservation de l’environnement naturel mais aussi culturel le confirmèrent.

Ignorer cet aspect serait une grave erreur Economique (sous-estimation du potentiel d’attraction touristique et économique), culturelle et environnementale de la région surtout dans un contexte électoral.

Je ne doute pas que le projet tel qu’envisage soit revu.

Bien a vous,

Mc


Non à l’autoroute de contournement

Description :
Non et non à la pollution de la Camargue et de la Crau

Un contournement, et vite !!!

Description :

J’ai fait hier un trajet Nîmes - Marseille aller-retour, comme souvent. Il m’a été possible de constater une fois de plus la vétusté de la chaussée actuelle faute d’entretien (gondolements marqués depuis des années, trous énormes). Les services de l’Etat n’investissent plus depuis longtemps sur cette route, sauf pour implanter des radars. Pourquoi si peu d’entretien sur un axe international ???

Les partisans de l’aménagement sur place devraient effectuer le parcours actuel (de même que ceux qui organisent la concertation). Il y a peu de choses à faire : la chaussée ne peut être élargie, le bretelles d’entrée/sortie sont courtes et elles ne peuvent être allongées.

Tout plaide donc (in)(con)sciemment en faveur d’un nouveau tracé. Compte-tenu du tronc commun des axes Nîmes - Marseille / Aix, de la suppression attendue de l’axe actuel et de la saturation constatée, celui-ci devrait être à 2*3 voies d’emblée.

Une chose est sûre, il ne faut plus attendre. Pollution, bouchons, victimes,... la procédure d’utilité publique doit être engagée dans la foulée.


Contre le projet aberrant de contournement actuel d’Arles - Pour une meilleure information

Description :
La lecture rapide des réactions sur ce forum atteste du manque total d’information des habitants sur des sujets très différents et de leur volonté de s’exprimer et d’avoir des réponses. Chacun se précipite dans la légère brèche ouverte dans le cadre d’une concertation ridicule, car elle ne pose pas du tout l’enjeu réel de ce projet. Il est bien humain de vouloir baisser les nuisances et les aberrations que l’on constate au quotidien ! Et bien humain de ne pas rechercher une solution qui ne va pas démultiplier ces nuisances ! C’est certainement aux pouvoirs publics de rechercher ce difficile compromis et non aux habitants. Mais il y a des actions positives et simples qui devraient être faites depuis longtemps pour les riverains de la N113. Ces mesures anti-bruit, pollution, etc... doivent être mises en place sans attendre l’issue de ce projet qui n’est pas près de voir le jour. Comment un projet estimé trop nocif et trop coûteux dans les années 90 peut refaire surface ainsi en 2011 ? !? !? !

Déviation de Arles

Description :
Ayant de la famille sur Arles, m’y rendant régulièrement, j’ai eu vent de différents projets du contournement de Arles. Je trouve que transformer la nationale traversant la ville en autoroute serait monstrueux vu le patrimoine que représente Arles. Les générations futures seront aussi dégoutées, que les parisiens par rapport aux voies sur berge.ne détruisons pas ce patrimoine, et quelques hectares de garrigues, bien aménagés serait le moindre mal. Longue vie à Arles, et que son patrimoine, encore à découvrir, le soit sans le bruit des camions et des voitures passant par milliers tous les jours. Soyons intelligent, pour une fois, et pensons à l’avenir ...

Autoroute Arles Camargue

Description :

Je suis contre ce projet d’autoroute qui détruira la camargue

Dr Als Claudine


Oui, il faut soulager les habitants de la Roquette, Non, ce tracé n’est pas la solution

Description :

Pour information, Dans le cadre de la concertation publique, nous souhaiterions uniquement présenter deux chiffres :

- La pétition de l’ACEN s’opposant au tacé VSV compte 3052 signatures,
- En moins de 3 semaines, la page facebook s’opposant à ce tracé et faisant valoir d’autres solutions a reçu le soutien de plus de 2 500 personnes...

Pensez-vous réellement qu’il s’agisse uniquement de "nantis" dont la résidence secondaire et la piscine privée seraient menacées par le tracé - si tant est qu’il y ait beaucoup de piscines privées au Sud d’Arles, en zone inondable...- ?

Personne ne nie les problèmes de circulation actuel à Arles, et encore moins les insupportables nuisances endurées quotidiennement par les habitants de la Roquette.

Il s’agit uniquement de ne pas ajouter un nouveau préjudice à celui que rencontrent déjà des centaines de riverains. D’autres solutions ont été proposées et n’ont jamais fait l’objet d’examen sérieux de la part des pouvoirs publics.

Le projet VSV est archaïque et méprise l’environnement. Il est choquant de voir avec quelle cynisme on instrumentalise la souffrance des habitants de la Roquette pour précipiter l’adoption du VSV, comme s’il n’y avait pas d’autres solutions aux nuisances d’une RN113 laissée à l’abandon par les pouvoirs publics...


Non à l’autoroute en Camargue !

Description :

La Camargue est encore pour le moment en espace relativement préservé, le tracé du futur autoroute va nuire à cette tranquillité par la destruction des milieux, par le dérangement des travaux mais surtout par l’accès direct à la Camargue ! Que sera la route des Saintes maries de la mer ou celle de salin pendant l’été ? Verra-t-on un parking à autobus sur la route du Vaccarès ?

Non à la destruction d’un milieu menacé. Un fervent défenseur de la nature, membre actif de la SNPN et de la LPO.


Le patrimoine en danger

Description :

Bonjour,

Je suis allé à plusieurs reprises dans cette région, et je trouve ce projet tout simplement scandaleux. La Camargue est un élément fort du patrimoine français, une région magnifique que le monde nous envie, et ce projet met en danger le parc naturel et les ZNIEFF que la route traverserait. J’espère de tout cœur que, dans l’intérêt de la France et de la conservation de son patrimoine naturel, les organisateurs de ce projet vont retrouver la raison !

Pierre R.


Contre l’autoroute devant traverser la Camargue

Description :
Il est absurde de vouloir faire passer une autoroute ! Pour encore plus dénaturer, encore plus montrer le tout pouvoir aux voitures ? ! idiot

Auto-route Camargue

Description :

quelle fâcheuse idée d’introduire une auto-route dans un tel cadre, qui, en passant, devrait être classé par l’U.N.E.S.C.O.

un site privilégié et rare que tant de monde nous envie ! A préserver absolument ! alors je joins ma voix parmi tant d’autres pour que l’appel soit encore un peu plus fort !


Les élus Europe Ecologie – Les Verts ne sont pas favorables à ce projet autoroutier

Description :

Les élus Europe Ecologie – Les Verts ne sont pas favorables à ce projet autoroutier

Plusieurs d’entre nous, élus écologistes au conseil régional PACA, avons été sollicités et avons rencontré différents interlocuteurs, différentes associations mobilisées sur le projet de contournement autoroutier d’Arles. Sans a priori, nous avons analysé ce dossier. Nous exprimons aujourd’hui nos plus vives réserves sur son intérêt. Son objectif premier est de soulager le trafic dans Arles, et tout particulièrement sur le tracé historique RN 113. Comme pour tout projet de cette nature, ce n’est pas la réalisation d’une nouvelle infrastructure qui diminuera le trafic sur l’ancienne (si ce n’est pendant quelques mois), mais bien la maîtrise de la circulation sur le tracé 113 actuel : tant que cette infrastructure existera dans son état actuel, les nuisances qu’elle provoque seront équivalentes. Le débat premier devrait donc porter sur le devenir de cette infrastructure : transformation en boulevard urbain arboré à vitesse réduite, ou, à l’inverse, enfouissement, solution actuellement abandonnée.

Ensuite, il convient de noter que, depuis quelque temps, le trafic automobile n’augmente plus, voire tend globalement à diminuer, sous l’effet conjugué de la hausse des prix des carburants, de la rationalisation des transports à laquelle cette hausse contribue, voire de vagues successives de récession économique. Seuls les échanges internationaux de marchandises croissent, sous l’effet de la mondialisation. Les prévisions de trafic alarmistes relèvent donc de prospectives datées, voire douteuses. Et les solutions proposées pour y faire face sont, elles aussi, erronées. Au-delà des efforts menés pour relocaliser l’économie, consommer local, travailler à distance, la réponse aux besoins de transport, dans le cadre du développement durable et du respect des engagements du Grenelle de l’Environnement, passe davantage dans le développement des alternatives au tout routier : relance du fret ferroviaire et fluvial, trains régionaux de voyageurs et amélioration des liaisons ferroviaires Espagne - Italie, aides au développement des transports urbains, du covoiturage, politiques favorables au vélo. C’est à cela que s’attache actuellement la Région, et plus particulièrement Jean-Yves Petit, son vice-président écologiste aux transports et à l’écomobilité.

Enfin et surtout, il est aujourd’hui essentiel de préserver nos espaces naturels sensibles, et la Camargue fait figure d’espace d’exception en termes de biodiversité. Il faut également maintenir l’agriculture paysanne, y compris en zone périurbaine. Or le tracé proposé traverse des zones agricoles dont un bon nombre sont des exploitations labellisées agriculture biologique. Et il impacte les producteurs de foin de la Crau et des rizicultures camarguaises. En définitive, le projet soumis à enquête publique nous apparaît aujourd’hui écologiquement insoutenable et socialement inutile. Ce territoire, la région, mais au-delà l’Europe, prônent une autre politique de développement économique et de transports que la réalisation de nouveaux « aspirateurs à voitures et camions » que la pénurie progressive de carburants fossiles peinera bientôt à faire rouler, alors même que des dommages irréparables auront été commis vis-à-vis de notre écosystème déjà si fragile.

Les élus Europe Ecologie – Les Verts au conseil régional Provence-Alpes-Côte d’Azur


Il est indispensable que le contournement sud soit rapidement et définitivement approuvé

Description :

Après tant d’années, et tant de discussions et débats, il est indispensable que le projet de contournement sud soit rapidement et définitivement approuvé.

Il est aberrant qu’une ville classée au patrimoine de l’humanité soit traversée par une voie rapide dangereuse parcourue par un intense transport routier. Les accidents graves y sont très fréquents, les bretelles d’accès mal conçues… L’incessante pollution sonore, la pollution atmosphérique et son épaisse poussière noire et grasse, mais aussi la pollution visuelle, engendrées par cette voie rapide rendent insupportable la vie des habitants du centre ville. Des nuisances multiples qui vont en s’aggravant, qui empoisonnent les riverains, mais aussi toute la vie de l’agglomération, car certains aménagements ou améliorations de voiries et de circulation ne sont pas possible tant que le contournement n’est pas réalisé, permettant alors la transformation de la voie rapide en voie urbaine et "humaine".

On peut comprendre l’inquiétude et le rejet des personnes concernées par le tracé : il en est de même pour tous projets d’infrastructures (autoroutes, voies ferrées, centrales électriques,…). Mais les arguments contre le tracé Sud (que certains semblent tout à coup découvrir), sous le couvert de la protection de la Camargue, n’apparaissent pas très convaincants… et je partage l’avis d’une personne ayant écrit avant moi sur ce forum et dont je me permets de citer une phrase : "J’entends que 13 km d’autoroute qui sont prévus dans les rizières "massacreraient" la Camargue toute entière ; que ces rizières sont des "temples écologiques sacrés" !!! Alors que les pesticides y sont régulièrement déversés par hélicoptère, et les subventions peut-être aussi..."

Après des années de tergiversations, arrive le moment de décider et de faire passer l’intérêt général devant les intérêts particuliers. Ce projet répond à une nécessité et à une logique

- Améliorer la qualité de vie, la santé et la sécurité des habitants du centre.
- Créer une véritable continuité du réseau autoroutier fluidifiant le passage Espagne-Italie.
- Avoir une vision d’ensemble pour une ville aujourd’hui coupée en deux, améliorer les réseaux, la voie rapide étant aujourd’hui un obstacle majeur au développement de la ville, de son économie locale et du tourisme.
- Désengorger les ronds-points de Pont de Crau et les files interminables de véhicules qui se produire même en dehors des heures de pointe.

Ce contournement sud est inéluctable. Il est aujourd’hui urgent de le réaliser dans les plus brefs délais.

P.P.


Non à l’autoroute en Camargue

Description :
Après avoir passé un séjour magnifique en Camargue pendant les vacances de pâques, je suis radicalement contre le tracé actuel du projet. Claude Point Medernach

Contre le passage de l’autoroute en plein arles

Description :
Moi, nous habitant de la Roquette habitant à deux pas de l’autoroute (rue saverien) depuis plus de 12 ans attendons avec une certaine impatience ce contournement autoroutier et non à son maintien pour des raisons de nuisances sonores, de danger à prendre cette entrée d’autoroute...Eric

Contournement autoroutier d’arles

Description :
Habitante du quartier de la roquette d’arles, je dis oui au projet de contournement autoroutier sud d’arles et NON à la 113 transformée en autoroute stop au bruit et la pollution !!!

Une epée de Damocles sur le toit des arlesiens ?

Description :

Je constate ce jour que vous n’avez pas pris en compte ma contribution faite le 11 juillet. Pourquoi ? Faites vous la part belle aux contestataires du projet ?

n’ayant eut l’occasion de parler lors dela reunion publique me voici muet sur le forum ? de la CONCERTATION ?

ci-apres message proposé sur le forum.

Philippe Monnier Copie CIQ La roquette.

 

Combien de personnes ne veulent plus rentrer sur cette autoroute par la rampe d’accès de la Roquette dimensionnée pour une voir urbaine ?

Combien de coups de klaxon résonnent par jour lorsqu’un imprudent doit freiner pour éviter les 38 tonnes qui s’alignent l’un derrière l’autre à plus de 90 km/h l’empêchant de rentrer sur cette voie ?

Dans combien de temps va-t-on limiter cette voie urbaine à une vitesse adéquate ? 70 km/h serait déjà un mieux !

Nous risquons nos vies depuis longtemps. Alors même si ce projet de contournement se précise lentement, nous ne devons plus craindre pour nous même nos enfants, nos voisins. Il faut un aménagement dés à présent. Ce contournement doit se faire, c’est une question de logique, nous ne sommes plus dans les années 70 ou le béton se permettait de défigurer une ville historique : installant en centreville une autoroute (Arles, Bratislava, Lyon ...). La vue y est belle, il est vrai mais qu’un jour, qu’un seul jour, qu’un 38 tonnes chargé de matières toxique provoque un accident et ce seront des milliers d’habitants à évacuer ...

Sachons faire pression pour limiter au plus les effets secondaires du contournement autoroutier. Que les futurs riverains soient informés au plus vite pour qu’ils puissent envisager sans attendre le futur et être dédommagés à la juste valeur du préjudice profond qui va les frapper.

Mais soyons réalistes ce contournement autoroutier est nécessaire, sinon sommes nous suffisamment forts pour résister et que ce tronçon de 13km de voie gauloise devienne le fer de lance d’une suppression de cette autoroute ibéro-gallo-romaine pour ainsi transférer l’ensemble de ce trafic en fer-routage, mer-routage et deplacement éco-responsables. Le monde moderne est-il déjà pret ? nous espérons arrêter le nucléaire, j’y crois ... mais aussi les autoroutes, je ne le pense pas encore même si le coût de l’essence peut flamber, un tsunami dévaster les autres tronçons ...

 

Pied de page

Site mis à jour le 22 avril
Plan du siteContactez-nousInfos légalesRecueil de l’avis des utilisateursAccessibibitéAide aux usagersLes infos du site en flux RSS  | AuthentificationFlux RSS