Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Climat - Air - Energie

Conférence régionale de l’ORT sur la qualité de l’air et la mobilité

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 30 novembre 2018

La qualité de l’air constitue un enjeu majeur, car la pollution atmosphérique a des répercussions négatives sur la santé des populations exposées, les finances publiques et au-delà sur l’économie et l’attractivité des territoires.

Dans un contexte de mise en place ou de révision des différentes réglementations nationales et schémas régionaux, tels que les Plans de Protection de l’Atmosphère (PPA) ou les Plans de Déplacement Urbains (PDU), un colloque de l’Observatoire Régional des Transports sur la qualité de l’air et la mobilité en Provence-Alpes-Côte d’Azur s’est tenu au Palais du Pharo à Marseille le 22 novembre dernier. Agir sur les transports est en effet un levier essentiel pour améliorer la qualité de l’air en Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Cette manifestation régionale ouverte par Corinne TOURASSE, directrice de la DREAL Provence-Alpes-Côte d’Azur, et Catherine ROUBEUF, Conseillère Régionale, Vice-Présidente de la Commission « Transports et Ports », a réuni plus d’une centaine de personnes.

Trois tables rondes ont par ailleurs rassemblé des intervenants d’horizons variés : collectivités, professionnels, associations, experts et acteurs économiques.

La première a permis d’évoquer la qualité de l’air et les enjeux régionaux autour de l’ADEME, l’ARS, le Conseil Régional et ATMOSUD. Il en ressort que le transport reste la première source d’émissions de particules fines entraînant une pollution ayant des coûts environnementaux et sanitaires importants.

Le Grand port maritime de Marseille, la métropole Aix-Marseille-Provence, le Conseil Régional et la DREAL ont présenté à l’occasion de la seconde table-ronde les différentes actions entreprises au niveau national et local, notamment à travers les documents de planification, pour contribuer à une meilleure qualité de l’air.

Les professionnels de la mobilité et acteurs économiques tels que le groupe SNCF, le transporteur routier NJS FARAMIA, la French Tech ou E3D-Environnement, ont exposé au cours de la dernière table-ronde les évolutions technologiques et l’accompagnement des décideurs publics dans leurs démarches de réduction des émissions de polluants.

Le succès et la pertinence des interventions de cette manifestation, clôturée par Olivier TEISSIER, chef du STIM (DREAL), Catherine ROUBEUF et Antoine SEGURET Président de l’Observatoire Régional des Transports (ORT), traduisent le nouvel essor de l’ORT Provence-Alpes-Côte d’Azur qui se positionne dorénavant comme un lieu incontournable d’échange sur les transports en région.