Envoyer à un ami  Imprimer  Augmenter la taille du texte  Réduire la taille du texte  abonner article  desabonner article
Territoire Aménagement Données

Ancrage territorial des écosystèmes maritimes de la filière verte en région PACA

partager sur facebook partager sur twitter
publié le 12 mai 2017

En 2016, la DREAL PACA a lancé un appel d’offre dans le but d’étudier les modalités de l’ancrage territorial des écosystèmes des filières marines vertes.

Cette étude, autrement dénommée "Ancre Verte", porte sur les modalités de l’ancrage territorial des écosystèmes des éco-filières vertes marines (éolien off-shore, thalassothermie, systèmes d’intervention sous-marines, biomasse algale, aquaculture durable, navires propres, ports durables et Environnement et aménagement durable du littoral…).

Le groupement d’étude retenu, M Prime Energy -Pôle Mer Méditerranée a étudié, à l’horizon 2030, les conditions de cet ancrage qui reposent sur la structuration des 5 écosystèmes identifiés dans la région (Bassin Ouest du GPMM, bassin Est du GPMM, La Ciotat, Toulon/La Seyne sur Mer/Saint-Mandirer/Ollioulles et Pays de Lérins/Sophia-Antipolis/Nice Côte d’Azur).

Il s’agit, pour les 361 acteurs recensés dans l’étude, d’assurer leur progression dans la chaîne de valeur des différentes filières (recherche, expérimentation, industrialisation, formation) ainsi que leur ancrage territorial en identifiant les besoins fonciers et immobiliers adaptés à la structuration, concentration des écosystèmes.

Les besoins fonciers, à l’horizon 2030, notamment en bord à quai et surfaces industrielles portuaires ont été ainsi identifiés et seront portés à la connaissance de la DIRM méditerranée, du Conseil Régional, des métropoles et des communautés d’agglomération, de l’ARII et du GPMM afin qu’ils inscrivent dans leurs stratégies de développement l’ancrage en région PACA des filières marines vertes".


Télécharger :